Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Fonction et dépenses publiques: l’Etat passe au régime sec


Rédigé par Saad Jafri le Jeudi 2 Juillet 2020

Voilà une nouvelle qui risque de décevoir bon nombre de jeunes Marocains ! Dans une circulaire, le chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani, appelle à la suspension des postes budgétaires et à la rationalisation des dépenses, durant la période 2021-2023, en tenant compte du contexte actuel, exceptionnel associé à la crise du coronavirus.



Fonction et dépenses publiques: l’Etat passe au régime sec
Vu les effets ravageurs de la Covid-19, El Othmani a invité les départements à ne pas programmer la création de nouveaux postes financiers pour l’exercice 2021, à l’exception des secteurs de la santé, de l’éducation et de la sécurité, et ce, conformément aux exigences de l’article 47 de la loi organique n 130.13 relative à la loi de finances.

Les départements et institutions ministériels doivent ainsi mettre à jour leurs propositions relatives à la programmation budgétaire pour les années 2021 – 2023 en ce qui concerne le budget public et les installations publiques ainsi que celles gérées de manière indépendante (privé) dans le strict respect des orientations pour une gestion optimale des dépenses publiques et leur réévaluation et restriction aux besoins nécessaires et urgents qu’impose la situation de crise sanitaire.

Les propositions susmentionnées devraient être élaborées dans le cadre des efforts continus pour restaurer le dynamisme économique national et la continuité des mesures de maîtrise des coûts et de l’allocation optimale des marges financières disponibles, permettant la restauration progressive des équilibres macroéconomiques, indique le chef de l’Exécutif dans sa circulaire.

Ces propositions seront discutées entre le 3 et le 14 juillet, lors de commissions organisées à la direction du budget au ministère de l’Economie et des finances et de la réforme de l’administration.
 
En outre, selon le contenu de la publication, seront adjoints aux propositions de programmation budgétaire les objectifs et indicateurs d’efficacité des performances au niveau du système de programmation budgétaire qui constitue le terrain d’information approuvé pour l’élaboration des documents budgétaires et l’échange entre les départements ou institutions ministériels et le ministère en charge des finances.