Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Fake news liées au Covid-19 : Facebook engagé à lutter contre le phénomène


Rédigé par A.C le Mercredi 13 Mai 2020

En cette période de Covid-19, les fausses informations se propagent avec vigueur sur les réseaux
sociaux. Pour tenter d’endiguer ce phénomène, Facebook prend des mesures plus décisives.



Fake news liées au Covid-19 : Facebook engagé à lutter contre le phénomène
Face à la pandémie, Facebook se montre plus dur que par le passé en matière de lutte contre la désinformation, a souligné, lundi, Business Insider, un site d’information français.

Pour commencer, poursuit la même source, le réseau social affiche désormais des messages d’avertissement aux personnes qui ont partagé de fausses informations sur le Covid-19. Ils sont imparfaits, mais c’est un pas de plus que ce que Facebook a fait en matière de désinformation dans le passé.

L’entreprise supprime également les pages d’événement qui rejettent la science traditionnelle et demandent aux gens de faire fi des règles de confinement.

Facebook a également interdit « Plandemic », une vidéo conspirationniste sur le Coronavirus qui s’est propagée sur les réseaux sociaux et qui contient de nombreuses fausses informations.

Business Insider estime, cependant, que les mesures prises par Facebook pour lutter contre la désinformation sur Covid-19 pourraient se retourner contre l’entreprise. Elles pourraient augmenter la pression sur la plate-forme pour qu’elle prenne des mesures plus fermes contre d’autres formes de désinformation, ajoute la même source.

« L’entreprise attaque la publicité de faux remèdes dangereux au Covid-19 »

Malgré cela, Business Insider estime que l’entreprise a maintenant démontré qu’elle pouvait prendre des mesures plus décisives en matière de désinformation, lorsque les enjeux sont suffisamment importants. Ses détracteurs pourraient par la suite se demander pourquoi le réseau social est si réticent à lutter contre les fausses informations alors qu’il a su lutter contre les «fake news» liées au Coronavirus.

Pour le même souci, à savoir lutter contre la désinformation sur Coronavirus, Facebook vient de nominer 20 premiers membres de son conseil des sages - une entité de type «Cour suprême», pour examiner les rapports des utilisateurs et décider des contenus répréhensibles qui sont ou non autorisés sur sa plate-forme.« Pour l’instant, des limites ont été instaurées quant à ce que Facebook va accepter dans sa lutte contre la désinformation liée au Coronavirus », est-il souligné, ajoutant que Le PDG Mark Zuckerberg a annoncé que l’entreprise supprimerait immédiatement les messages faisant la publicité de faux remèdes dangereux au Covid-19, comme la consommation d’eau de javel. Cela «va évidemment créer un préjudice imminent», a-t-il déclaré en mars.

Business Insider fait savoir, en outre, que Facebook est toujours plein de groupes qui rallient des opposants à la technologie 5G, avec des allégations sans preuve sur ses effets sur la santé (des théories la tenaient pour responsable de l’épidémie de Coronavirus).

A.C

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM