Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Facebook : Pratiques anticoncurrentielles, la FTC engage des poursuites


Rédigé par Myriam KETFI le Mardi 13 Avril 2021

Après plusieurs procès portant sur les pratiques anticoncurrentielles de Facebook, la FTC ne compte pas baisser les bras.



Facebook : Pratiques anticoncurrentielles, la FTC engage des poursuites

Mercredi, la Federal Trade Commission (FTC) a pressé un juge pour écarter la demande de Facebook sur l’abandon des poursuites dans un procès. La FTC en rajoute une couche et poursuit Facebook suite à plusieurs infractions aux règles antitrust du pays.
 

Le rachat de WhatsApp et d’Instagram pose problème
 

Suite à une audience durant laquelle les PDG d’Amazon, d’Apple, de Facebook et de Google ont dû se justifier devant une commission antitrust, les regards se sont tournés vers deux acteurs : Facebook et Google. En effet, les annonces de procédures envers ces deux groupes n’ont pas cessé de se multiplier en raison de différentes violations des règles antitrust. La FTC a d’ailleurs pris part à une plainte provenant de plusieurs États américains, signe que l’affaire n’est pas sous-estimée. Toutefois, Facebook dément certaines accusations concernant les rachats de WhatsApp et d’Instagram et demande l’annulation du procès.
 

Facebook Messenger, l’application de messagerie du groupe, a été ouverte en 2011, mais elle est déjà bien loin derrière WhatsApp pour empêcher celle-ci de prendre de l’ampleur. C’est en 2014 que le géant Facebook décide d’acquérir WhatsApp pour 10 milliards de dollars. Cette acquisition a permis de contrôler WhatsApp en tant que menace montante, mais aussi d’ôter à ses utilisateurs les avantages que pourraient leur apporter la plateforme indépendante.
 

Pendant les audiences antitrust, la même remarque est faite au sujet du rachat d’Instagram par Facebook. Mark Zuckerberg a laissé entendre que l’acquisition de l’application Instagram avait été réalisée, car la plateforme était jugée menaçante. Une erreur qui pourrait lui coûter cher.  « (…) plutôt que de lui faire concurrence, Facebook l’a acheté. C’est exactement pour empêcher ce type d’acquisition anticoncurrentielle que les lois antitrust ont été conçues », avait alors souligné Jerry Nadler, membre du Parti Démocrate.
 

La FTC fait savoir que Facebook est une des entreprises les plus rentables au monde. Elle parvient à engranger des profits importants du fait de son monopole, Facebook ne propose pas de produit supérieur, mais a pris des mesures anticoncurrentielles afin de gêner ou faire renoncer les concurrents potentiels.
 

La FTC est déterminée à ne pas en rester là. Les répercussions de plusieurs de ces procès pourraient mettre à mal Facebook. La question d’une séparation d’Instagram, et certainement de WhatsApp, du reste du groupe sera mise sur le tapis.


  


Dans la même rubrique :
< >