Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

FGI 2020 : Le vote en ligne, une solution face aux fake news ?


Rédigé par A. CHANNAJE le Mercredi 11 Novembre 2020

L’UNESCO et le PNUD co-organiseront, le 13 novembre, le Forum sur la Gouvernance d’Internet sous le thème : « Les élections en période de désinformation ».



FGI 2020 : Le vote en ligne, une solution face aux fake news ?
Ce Forum en ligne souligne le rôle essentiel des médias et des acteurs électoraux pour maintenir la confiance dans le processus électoral, et la nécessité de s’attaquer à la désinformation par des moyens tels que la surveillance et la vérification des faits, l’enquête journalistique, les actions des plateformes en ligne, y compris les réponses sélectives et techniques, et par la promotion de l’éducation aux médias et à l’information, souligne un communiqué de l’UNESCO.

«  Les élections constituent un moment clé de la vie politique car elles permettent aux citoyens d’exprimer leurs choix et de désigner les représentants politiques qui déterminent les aspects importants du présent et de l’avenir de leur pays. En raison de leur importance capitale, les périodes électorales sont également un moment où la désinformation (fake news) peut proliférer, dans le but d’induire le public en erreur et de propager de fausses informations sur divers sujets. La désinformation électorale peut également être criminalisée de manière disproportionnée ou arbitraire  », ajoute l’UNESCO. 

Le vote en ligne déjà pratiqué en France
Vont prendre part à ce Forum des praticiens de la gestion électorale, des organes de régulation audiovisuelle, des plateformes Internet, des observateurs électoraux et des journalistes. L’objectif est d’aborder la question des élections en période de désinformation. Ce faisant, le Forum discutera des bonnes pratiques et des leçons apprises qui ont déjà eu lieu dans toutes les régions du monde sur la manière de faire face aux impacts de la désinformation (en particulier celle qui circule dans les médias sociaux), et d’autres crises sanitaires, dans les processus électoraux.

Le Forum débattra aussi des politiques visant à maintenir la confiance dans le processus électoral et du rôle de chaque partie prenante pour relever ce défi, notamment en ce qui concerne les actions légitimes de lutte contre la désinformation, y compris en cas de crise sanitaire. Compte tenu de la crise mondiale provoquée par l’épidémie de Covid-19, la question du vote en ligne sera également abordée afin de discuter des autres moyens d’organiser les élections (y compris les moyens de voter et de faire campagne) en période de pandémie.

Faut-il souligner que le vote par Internet, souvent confondu avec le vote électronique, est une pratique qui existe déjà en France surtout, même s’elle est très peu répandue. Elle est seulement autorisée pour les Français de l’étranger lors des élections législatives, depuis 2012, et consulaires, depuis 2014. 
A. CHANNAJE