Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

FAR: African Lion 21 à El Mahbes mais pas à Dakhla


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Lundi 7 Juin 2021

Après plusieurs mois de doute, alimenté par des fake-news, sur la localisation des opérations de l’exercice African Lion, les FAR ont tranché le débat affirmant que les manoeuvres auront bien lieu au Sahara, près d’El Mahbes.



FAR:  African Lion 21 à El Mahbes mais pas à Dakhla
Après plusieurs spéculations sur les zones de la tenue des manoeuvres militaires relatives à l’exercice African Lion 2021, les Forces Armées Royales ont clos le débat en affirmant, dans un communiqué, que les exercices conjoints auront bien lieu au Sahara. L’exercice combiné maroco-américain se déroulera, du 7 au 18 juin, dans les régions d’Agadir, Tiznit, Tan Tan, El Mehbes, Tafraout, Benguérir et Kénitra, impliquant de milliers de miliaires multinationaux et un nombre très important de matériel terrestre, aérien et maritime.

L’édition de cette année se démarque des précédentes par le fait que les manoeuvres auront lieu, pour la première fois, dans les profondeurs du Sahara marocain et notamment dans la localité d’El Mahbes, qui se trouve à quelques kilomètres du mur de la défense et de la frontière algérienne.

L’annonce des FAR vient mettre un terme aux élucubrations de l’Algérie et du Polisario qui ont douté que l’exercice de cette année puisse se dérouler dans les provinces du Sud. Un doute alimenté par l’absence d’une communication claire des Etats-Unis sur l’emplacement exact des opérations.

En plus des États-Unis d’Amérique et du Maroc, plusieurs pays prendront part à la 17ème édition de cet exercice, considéré comme le plus grand exercice interallié dans le monde. Parmi les participants, on trouve la Grande Bretagne, le Brésil, le Canada, la Tunisie, le Sénégal, les Pays-Bas, l’Italie ainsi que l’Alliance Atlantique, en plus d’observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. Cette liste a été divulguée par le communiqué de l’État-major général des Forces Armées Royales. Pour sa part, l’Espagne a été écartée de l’édition de cette année, sur demande du Maroc, selon Maghreb Intelligence. Le Royaume s’est opposé à la participation de l’Espagne, sur fond de l’affaire Brahim Ghali, et ce, contrairement aux informations relayées par El Pais qui prétendent que le voisin ibérique a décliné l’invitation pour des raisons budgétaires.

Rappelons que l’exercice « African Lion » vise à renforcer les capacités manoeuvrières des unités participantes, consolider l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées dans le cadre d’une coalition. Il englobera des exercices terrestres, aéroportés, aériens, maritimes et de décontamination NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique).

Par ailleurs, et au titre des activités parallèles à vocation humanitaire, un Hôpital médicochirurgical de campagne sera déployé au niveau d’Amlen (Tafraout) où des prestations médicales et chirurgicales vont être dispensées au profit des populations locales de la région, par des équipes médicales constituées de médecins et d’infirmiers des FAR et de l’Armée américaine, a relevé l’État-major général.