Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Évasions marocaines : Asilah, la ville aux milles charmes insoupçonnables


Rédigé par AB le Vendredi 2 Août 2019



Ville balnéaire fortifiée située au nord-ouest du Maroc, Asilah est une petite destination lumineuse et fraîche offrant un goût de l’Espagne mêlé aux traditions marocaines. Cette ville, ornée d’œuvres d’art inspirantes, peut être visitée à pied en une journée, mais sa taille ne nuit pas à sa beauté. Découvrez les lieux incontournables de cette charmante ville.


Asilah est une destination calme et belle sur la côte atlantique. Offrant un refuge par rapport aux villes affairées de Tanger et Tétouan, Asilah possède des plages désertes et reposantes, et une atmosphère propre à la détente. Ses constructions sont de style méditerranéen: maisons blanchies à la chaux avec des notes de bleu sur les murs et les portes. Le grand nombre de maisons décorées de peintures confirme la réputation de la ville comme lieu de prédilection des artistes.

Un carrefour de civilisations 


Ce “petit village de pêcheurs” est devenu de plus en plus populaire ces dernières années pour ses belles plages. En raison de son emplacement, Asilah était un port naturel pour une variété de personnes qui se rendaient au Maroc, y compris les Byzantins, les Arabes, les Normands, les Portugais, les Phéniciens, les Romains et les Carthaginois. La culture la plus influente de la petite ville était sans doute les Portugais qui fournissaient des remparts, des fortifications et des murs autour de la ville. Asilah n'était pas toujours aussi paisible qu'aujourd'hui. Les remparts en ont fait un paradis pour les pirates au cours du 17ème siècle. Il y a eu un certain nombre de batailles dans et autour des fortifications.

Le refuge des artistes 

 

Cependant, le village est aujourd’hui digne d'explorer une fois que vous vous promenez dans les murs de la ville. Chaque année, depuis 1978, le festival d'art d'Asilah attire des milliers de personnes dans la ville. Les artistes bordent les rues pour exposer leurs œuvres et la ville devient une galerie d'art vivante et respirante. La musique fait également partie intégrante des festivités.
Le festival annuel des arts attire des artistes internationaux dans cette petite ville et anime réellement une évasion lente et paisible. Les artistes sont invités à contribuer aux œuvres d'art de la ville en peignant des peintures murales tout autour de la médina. Alors que les clients peuvent admirer cette oeuvre toute l'année, voir les belles pièces en création, une visite pendant le festival d'art lui-même est un must, vous pourrez voir ces peintures murales prendre forme. En plus des démonstrations d'art public, vous pourrez assister à des concerts et des expositions, ainsi qu'à un festival du cheval pour clôturer les événements. La musique fait également partie intégrante des festivités.

Une richesse historique monumentale 


Au-delà des festivals, les visiteurs d’Asilah devront également découvrir les autres aspect de la ville, riche en culture et en monuments.
Les peintures qui recouvrent les murs blanchis à la chaux de l’ancienne Médina sont de loin l’un des principaux attraits de la ville et attirent les touristes tout au long de l’année. Elles changent chaque année et les visiteurs peuvent se promener pendant des heures en admirant chaque œuvre, certaines plus petites et plus complexes, d'autres des peintures murales remplissant des murs entiers. Ils offrent les fonds les plus fantastiques pour les photos et constituent une alternative rafraîchissante aux murs de blocs de couleur standard.
Une médina préservée grâce aux efforts de ses habitants, toujours aussi souriants et accueillants. Assurément, c’est la Médina non pas la plus grande mais la plus propre du Maroc. Ce petit bout de rocher accroché au bord de l'océan avec ses ruelles blanches et bleues n'est pas sans rappeler certaines images de Naoussa en Grèce voire même Santorin ou Mykonos. Magnifique petite médina, on peut y voir la mer de l 'autre coté des remparts , avec son petit port, une bonne occasion pour goûter les saveurs maritimes de la ville. Les commerçants rencontrés au décours de la traversée de la médina sont chaleureux, accueillants. voustrouverez toujours au coin d'une de ses petites ruelles une boutique remplie de jolis souvenirs typiques.
La plupart des remparts qui entourent la ville ont été construits au 15ème siècle, quand Asilah était sous le contrôle des Portugais. Dès lors, ces remparts ont été entretenus et même partiellement rénovés. Ils sont aujourd'hui en excellent état, encadrant le vieux quartier d'Asilah et conférant tant de caractère et d'histoire à cette ville déjà charmante. Les remparts, qui couvrent l’ancienne médina, ont deux piliers qui s’étendent dans l’océan, celui du sud étant ouvert au public et offrant une vue spectaculaire sur le coucher de soleil.
Le Cercle de pierre MZORA rendra également votre voyage beaucoup plus excitant. Cet endroit connu sous le nom de Chouahed vous emmènera dans un voyage dans les temps et les âges antiques. C'est l'un des monuments mégalithiques les plus importants au Maroc et en Afrique. Il s’agit d’un anneau formé par 176 hommes embauchés, d’une hauteur de 5,4 m, elliptiques entourant un monticule de 55 m sur 59 m et à 6 m du sol. Selon la légende, un géant vivait dans cette tombe, le fils de Neptune et de la Terre. Ce monument revêt une importance particulière et remonte au quatrième millénaire avant notre ère.

El Hamra est une icône à ne pas manquer car son importance historique remonte à la mise en place des remparts, construits par les Portugais au 15ème siècle. Cette tour charmante et de caractère est un autre morceau d'histoire bien préservé, et permet des photos simples mais accrocheuses.

Pour un shopping à la marocaine


Le shopping dans le charmant souk est un plaisir de tous les jours, mais surtout le jeudi, jour du marché. Les visiteurs peuvent apprécier une alternative aux marchés parfois surpeuplés des grandes villes et se promener presque paisiblement autour de ces étals variés et enchanteurs. C'est peut-être une petite ville, mais les visiteurs peuvent être sûrs de trouver de tout, souvenirs, textiles et même instruments, parmi tant d'autres. Une promenade dans ces rues de marché vous permettra certainement de rencontrer des artistes locaux qui se précipiteront pour vous vendre leurs pièces individuelles.


Des plages paradisiaques

 

La plage d’Assilah est une plage magnifique, réputée pour ses magnifiques stations balnéaires et ses magasins. Depuis cette plage, vous pourrez accéder à la route la plus courageuse qui flanque la montagne par un chemin tortueux. Offrez-vous une promenade inoubliable le long de son rivage.
Asilah a sa propre petite et charmante plage, mais pour une alternative à cette plage située juste à côté de l'ancienne médina, dirigez-vous jusqu'à la belle et bien nommée Paradise Beach. Moins rocheux que la petite plage, les visiteurs peuvent profiter d'un sable fin et d'une ambiance tranquille. En raison de la taille de la plage, il ne sera pas difficile de trouver un endroit isolé, en particulier en dehors des mois d’été, où la plage est un havre de paix privé et paisible. Prenez un verre dans un chiringuito typiquement espagnol ou une balade à dos de chameau pour compléter l'expérience balnéaire.

Un espace multiculturel


Zellaka est la place principale d'Asilah. Elle est immense et vous donne également une idée sur le multiculturalisme qui a dominé pendant des siècles cette partie du Maroc. En raison de son emplacement stratégique, cette place accueille une église chrétienne, une mosquée, des bâtiments de style andalou et des murs portugais. Des palmiers marocains typiques entourent cette place, offrant un mélange de styles assez intriguant.
L'église de San Bartolomé est un bâtiment de style mauresque typiquement colonial, construit par les franciscains espagnols. Cette église est l’une des rares au Maroc à avoir le droit de sonner les cloches pour la messe dominicale. C’est une église privée et fermée, accueillant toujours les sœurs résidentes. Toutefois, si vous vous rendre visite, les nonnes seront généralement plus que ravies de vous en donner une visite guidée.


Des activités pour plus d’activité


L'emplacement privilégié en bord de mer est complété par une douce promenade et des rues de la ville joliment simples. La disposition, la taille et l’emplacement d’Asilah le rendent parfait pour la pratique du vélo. Il n’est donc pas surprenant que la plupart des hôtels locaux offrent des services de location de vélos et même des circuits à vélo. Prenez la journée pour explorer toute la ville à vélo, alliant tourisme et sport, et profitez de l'air frais du bord de mer et d'une vue imprenable. Cette activité est parfaite pour ceux qui n'aiment pas les longues randonnées, mais qui veulent quand même voir la ville.

Certe petite comme ville mais immense de par sa beauté, Assilah a toutes les raisons d’être visitée. La simplicité et la gentillesse de ses habitants, ses restaurants pas du tout chers et excellents en quantité (surtout en ce qui concerne les poissons) font d’elle une destination idéale pour les touristes en quête de beauté et d’inspiration.

 

Bons plans: 

Bonnes tables: Chez Pépé ou Garcia sont incontestablement les deux restaurants les plus mythiques d’Asilah. Situé en dehors des murailles de l’ancienne ville, ces deux tables réputées proposent des cartes riches aux couleurs ibériques et à base de produits frais du terroir marin de la région. De la mythique paella, en passant par l’incontournable salade russe de Garcia, jusqu’aux délicieuses fritures et grillades de poissons de roches, vos papilles en garderont un souvenir simplement iimpérissables. 

 

Bon thé: Sur une terrasse de café dans l’une des charmantes placettes de la médina ou chez l’habitant, le fameux thé chamali servi dans des grands verres à eau avec feuilles de menthe et surdose de sucre constitue l’un des classiques du folklore local. Boisson parfumée et désaltérante à souhait, il est incontournable. 

 

Bonnes visites: C’est sans doute dans l’art sous ses diverses expressions qu’Asilah exprime son plein potentiel. Grouillante de vie et de créativité, sa vieille médina compte parmi ses dédales une multitude de joyaux artistiques disséminés dans les dizaines de galeries et de concept stores que compte la ville. Poussez leurs portes et laissez-vous éblouir. 

 

Hajar LEBABI


  


Dans la même rubrique :
< >