L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Etude : Écouteurs sans fil, dangereux pour la santé ?


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 30 Octobre 2022

On les porte pour discuter au téléphone, en réunion, dans les transports en commun, pour écouter de la musique derrière son ordinateur, pour aller courir... Les écouteurs font de plus en plus partie de notre quotidien. Très discrets, faciles d’utilisation et légers, le port permanent de ces gadgets serait mauvais pour la santé de nos oreilles. Décryptage.



Entrés sur le marché en 2016, les écouteurs sans fil sont désormais courants dans le monde entier. De nombreux Marocains en utilisent chaque jour pour écouter de la musique ou téléphoner. Pratiques, ils évitent d’être encombré par le fil. Aujourd’hui, plusieurs marques sont lancées sur un marché en pleine explosion. Il est ainsi possible d’en trouver à tous les prix et destinés à tous les usages. Mais ces écouteurs sans fil sont-ils vraiment conseillés ? Présentent-ils des risques pour notre santé ?

Dangereux ? Une affirmation de plus de 250 scientifiques

Les écouteurs sans fil seraient nocifs pour la santé et augmenteraient le risque de cancer par la proximité du Bluetooth avec le cerveau. C’est le constat dressé par plus de 250 scientifiques de 40 pays différents, qui se sont associés pour signer une pétition adressée aux Nations Unies et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le document met également en garde contre plusieurs autres appareils émettant des rayonnements de haute fréquence via wifi, Bluetooth ou données mobiles. Selon les chercheurs, ces dispositifs seraient particulièrement inquiétants puisqu’ils sont introduits dans le conduit auditif de telle manière à exposer certaines parties sensibles de l’oreille aux rayonnements. Pour l’instant, rien ne prouve cependant de manière explicite que ces appareils sont réellement cancérigènes.

Des expériences faites sur des animaux montrent toutefois qu’une corrélation pourrait bel et bien exister. Car après avoir été exposées aux rayonnements de haute fréquence, les bêtes étaient davantage prédisposées à subir des troubles neurologiques, génétiques et reproductifs.

Mises en garde supplémentaires

Les experts demandent donc des contrôles plus stricts et des mises en garde supplémentaires pour tous les types de transmission par ondes. Selon eux, il est particulièrement important d’agir lorsque des ondes sont émises de manière intensive et près du conduit auditif, ainsi que du cerveau humain, comme c’est le cas avec les écouteurs sans fil. «Les dommages vont bien au-delà de l’espèce humaine : des preuves évidentes, toujours plus nombreuses, montrent les effets néfastes des ondes sur TOUS les végétaux et les animaux (d’une simple cellule, à l’abeille et aux mammifères)», précisent-ils dans cette pétition.

Risques d’inflammation

Vous est-il déjà arrivé d’avoir l’impression que vos oreilles étaient plus chargées en cire après une longue journée avec vos écouteurs ? Cela ne serait pas étonnant. «Le fait de boucher le conduit de l’oreille en permanence empêche son bon fonctionnement. A savoir, la production de cérumen, qui est produit par l’oreille pour protéger le tympan, où il s’accumule juste assez pour faire barrière aux agressions extérieures, bactéries, virus, champignons... avant de remonter naturellement pour être évacué et se renouveler», explique Dr Amina El Massoudi, médecin ORL.

Pour Dr El Massoudi, le système de nettoyage est mis à mal quand on empêche le conduit d’être ventilé, ce qui a notamment pour conséquence d’empêcher le cérumen d’en sortir tout seul. Vous pouvez sentir que vos oreilles sont plus cireuses et trouver cela désagréable. Mais cela peut aller plus loin : entraîner une inflammation ou un bouchon. Globalement, «l’hygiène de l’oreille a besoin d’air, sans quoi la protection contre les bactéries et infections n’est plus garantie», souligne-t-elle.

Une utilisation limitée à 3 heures par jour

Pour qu’ils fonctionnent, les écouteurs sans fil utilisent le Bluetooth via les ondes radios. «Si la quantité de rayonnement absorbée par le cerveau lorsque le téléphone est au contact de la tête est relativement importante, le niveau d’exposition est très faible pour les oreillettes, et notamment celles sans fil», rassure Dr El Massoudi. «En matière d’énergie, une oreillette Bluetooth est 100 à 1.000 fois plus faible qu’un téléphone mobile», ajoute-t-elle.

Leur utilisation doit être modérée, car lorsque le son est émis directement dans l’oreille, il peut faire des dégâts. «Derrière l’oreille et le tympan, il y a des cils», précise la spécialiste. Lorsque le son des écouteurs arrive dans l’oreille, «les cils subissent un tsunami qui va les fatiguer, voire les léser. Il est conseillé de ne pas les utiliser plus de 3 heures par jour», prévient-elle.



Meryem EL BARHRASSI


Dangereux sur la route
 
Autre risque : se couper de son environnement et ainsi ne plus percevoir les dangers alentours. C’est particulièrement valable pour les cyclistes, les fans de trottinettes électriques ou de motos, ainsi que les automobilistes.

Sur la route, les indications sonores sont aussi précieuses que les signaux visuels et si, pour des mesures de sécurité routière, il est désormais interdit de conduire ou de pédaler avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles, la réglementation est loin d’être respectée.

Dernier danger, le risque de se couper du monde et de s’isoler socialement. «Pour ceux qui vivaient avant les écouteurs, il pourrait sembler que je veuille exister dans le monde sans en faire partie. Dans une certaine mesure, c’est vrai», confie Imane, jeune étudiante qui ne quitte plus ses écouteurs sans fil.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2022 - 18:48 AirJet : Nouvelle technologie de refroidissement de PC







🔴 Top News