L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

Essaouira : Et c’est parti pour le Gnaoua Festival !


le Samedi 4 Juin 2022

Le tant attendu Festival de Gnaoua d’Essaouira, après deux ans de suspension, a marqué son retour vendredi 3 mai. Tant de rythmes, de personnalités, et surtout d’émotions. Détails.



Photo : Mehdi Moussahim
Photo : Mehdi Moussahim
Mogador, la ville du vent ou tout simplement Essaouira a commencé, vendredi, sa plus belle dance sur ses rythmes préférés, ceux de la Tagnaouite. Les fans, venus aussi bien des quatre coins du Royaume que d’autres bords de la mer, retrouvent, après deux ans d'arrêt, le Gnaoua Festival, une manifestation artistique qui célèbre une musique universelle.  

Aux alentours de 18 heures, le coup d'envoi du Gnaoua Festival Tour a été donné à Essaouira avec la traditionnelle parade qui a connu la participation d'une dizaine d'artistes représentant ce patrimoine national. Cette inauguration a été marquée par un cortège de représentants officiels, présidés par le ministre de la Culture, Mohamed Mehdi Bensaid, la présidente du Gnaoua Festival Tour, Neila Tazi et André Azoulay, qui est passé par la place Moulay El Hassan donnant ainsi le coup d'envoi officiel de cet événement tant attendu.

Une pléiade d’artistes, dont onze des maâlems les plus réputés de la ville d’Essaouira et des artistes internationaux donnent rendez-vous au public, et ce pour des concerts du pur répertoire Gnaoui et des prestations fusions musicales. Au menu de ces deux jours, à savoir vendredi et samedi, douze concerts, dont 5 fusions, 6 concerts Gnaoua et 1 concert Issaoua, et ce à la Place Moulay Hassan et à Dar Souiri.

Surnommé le « Hendrix du désert », le Malien Vieux Farka Touré, avec son Trio, le maâlem marocain spécialiste des musiques africaines, Abdeslam Alikane, accompagné par Aziz Ozouss, chantre de la culture amazighe, se sont produits en spectacle de fusion, et ce juste après l’ouverture signée ‘’Tyour Gnaoua’’ par le maâlem Abdeslam Alikane. Se sont enchaînées deux prestations, lors de cette première soirée. La première a été assurée par le maâlem Abdellah Akharraz, tandis que la deuxième, et comme prévu, a fait l’objet d’un concert fusion avec Said Boulhimas et le Jamaaladeen Tacuma Trio.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Avril 2024 - 10:34 Spectacle : Un éléphant en Méditerranée

Dimanche 14 Avril 2024 - 10:27 Festival : Trois cents cinéastes au FICAK






🔴 Top News