Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Escroc de Marrakech : Netflix contribue à la libération d’Anna Sorokin


le Dimanche 7 Février 2021

L’arnaqueuse de l’hôtel Mamounia, Anna Sorokin, sera bientôt libérée, grâce à une large somme proposée par Netflix pour adapter sa biographie au cinéma.



Escroc de Marrakech : Netflix contribue à la libération d’Anna Sorokin
Netflix a payé à fausse héritière d’Anna Delvey quelque 320.000 dollars pour avoir le droit d'adapter son histoire en une série télévisée, révèlent Insider et New York Post.

Sorokin a utilisé 199.000 dollars de cette somme pour rembourser certaines banques et plus 24.000 dollars  supplémentaires pour régler les amendes de l'État, selon les dossiers examinés par Insider.

L’escroc de Marrakech avait réussi à arnaquer des hôtels de luxe, dont la Mamounia, et des personnalités influentes. Elle doit encore 62 000 dollars à Rachel Williams, une amie qu’elle avait invitée dans une luxueuse villa de la Mamounia, louée à 7 000 dollars la nuit. Après un séjour fastueux qui avait duré 6 jours, elle avait laissé la facture à son amie, prétextant un problème de carte bancaire.

L'État de New York a gelé les fonds de Sorokin en mai 2019 - une rare invocation de sa loi «Son of Sam», qui vise à empêcher les criminels de profiter de leurs crimes. La loi a été votée en 1977 après que les éditeurs aient offert de l'argent au tueur en série «Son of Sam» David Berkowitz pour un mémoire sur ses crimes.

Mais alors que Sorokin payait ses victimes, le juge du comté d'Albany, Richard Platkin, a ordonné de débloquer son compte bancaire et de lui permettre d'utiliser les fonds qui lui restaient avant sa libération prévue de prison le mois prochain.