Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Envoyé spécial au Sahara : Staffan De Mistura pour succéder à Horst Köhler ?


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 30 Avril 2021

Après plusieurs candidatures rejetées par l’Algérie et le Polisario, le diplomate italien Staffan De Mistura pourrait succéder à Horst Köhler en tant qu’envoyé personnel d’António Guterres au Sahara. Détails



Envoyé spécial au Sahara : Staffan De Mistura pour succéder à Horst Köhler ?
Après une vacance de plus de deux ans, le poste d’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies au Sahara pourrait être occupé après plusieurs candidatures rejetées. La candidature de l’ancien envoyé onusien en Syrie Staffan De Mistura pourrait mettre fin au blocage actuel, sachant que le Polisario et l’Algérie n’ont eu de cesse de rejeter plusieurs personnalités internationales comme l’ex-premier ministre roumain Petre Roman et le portugais Luís Amado.

Bien que des médias proches de l’Algérie et du front séparatiste aient annoncé un accord entre les parties en conflit pour la nomination du diplomate italien, la diplomatie marocaine ne s’est pas prononcée officiellement sur ce sujet. Des sources proches du dossier nous ont indiqué que la candidature de De Mistura est encore en examen.

Le nouveau candidat a une bonne réputation au niveau international. « Il s’agit d’un vétéran du système des nations unies, connu pour privilégier les négociations directes dans la résolution des conflits », nous confie un diplomate marocain sous couvert d’anonymat, ajoutant que De Mistura jouit de la confiance et de la considération du Conseil de Sécurité.

La nomination d’un émissaire onusien au Sahara est de plus en plus urgente. Le Conseil de sécurité l’a réitéré, lors de sa récente réunion, tenue le 21 avril, pour s’enquérir de la situation au Sahara après les récents événements qu’a connus la région. Pour sa part, le Maroc a fait part à maintes reprises au SG des Nations unies, António Guterres, de sa disposition à coopérer avec lui pour faciliter la nomination d’un nouvel envoyé spécial pour succéder à l’ancien président allemand Horst Köhler qui avait démissionné en 2019. L’ONU avait eu de la peine à nommer un successeur à cause de l’obstination de l’Algérie et son protégé Polisario qui ont fait obstruction à ce processus, selon le ministre des affaires étrangères Nasser Bourita et le représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilal.

Grâce à sa longue expérience au sein des Nations unies, Staffan De Mistura se présente comme un candidat sérieux, le diplomate âgé de 74 ans a géré plusieurs dossiers internationaux épineux tels que le conflit syrien, sachant qu’il a mené le processus politique de Genève entre le gouvernement de Bachar El Assad et l’opposition syrienne en 2015. Il fut également représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Irak entre 2007 et 2009 et en Afghanistan (2010-2011).