L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Enseignants : le gouvernement acte le gel du Statut unifié et suspend les nouvelles sanctions disciplinaires


Rédigé par Malak EL ALAMI Jeudi 30 Novembre 2023

Ce jeudi 30 novembre, la commission tripartite, mise en place par le Chef du gouvernement, a tenu sa première réunion avec les syndicats de l'Education nationale, signataires de l'accord du 14 janvier. Une réunion où l'Exécutif a dit avoir tenu ses promesses en actant le gel du nouveau statut unifié dans une circulaire ministèrielle. D'autres mesures de nature à désamorcer la crise et rétablir la confiance ont été prises. Détails.



Ont pris part à cette réunion, les représentants de la Fédération nationale de l’enseignement (Union marocaine du travail), du Syndicat national de l’enseignement (Confédération démocratique du travail), de la Fédération libre de l’enseignement (Union générale des travailleurs du Maroc) et du Syndicat national de l’enseignement (Fédération démocratique du travail).

Cette rencontre a abouti à quatre compromis, dont la publication d'une circulaire par le ministère de tutelle officialisant le gel du Statut unifié. Cependant, le  concours d'accès aux centres régionaux de formation des enseignants a été maintenu afin de garantir les effectifs nécessaires pour l'année scolaire 2024/2025. 

En outre, les parties ont convenu de retirer toutes les sanctions prévues par le nouveau statut et de garder celles stipulées par le statut de la fonction publique.

Concernant la revalorisation salariale,  il a été décidé de tenir , mercredi 6 décembre, une réunion avec le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, pour examiner toutes les propositions relatives à la hausse des salaires, en vue de les intégrer dans la loi de finances de 2024.

En parallèle, la commission interministérielle et les syndicats se sont mis d'accord pour poursuivre les discussions relatives à l'amendement du Statut unifié dans son ensemble avant le 15 janvier.

A cette occasion, le Secrétaire général de la Fédération libre de l’enseignement, affiliée à l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), Youssef Alakouch, a souligné dans une déclaration à la presse que “ la volonté du gouvernement doit désormais se traduire en actions concrètes et réelles , pour réduire les tensions et faire les premiers pas vers la reprise de la confiance”.

De son côté, le ministre de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a salué l'implication sérieuse et sincère des différentes parties, affirmant que “ toutes les décisions prises ont été audacieuses et tendent à répondre aux attentes des enseignants”. “ La prochaine réunion se penchera sur une révision pure de l’ensemble des articles du texte du Statut Unifié sans exception”, a-t-il poursuivi .

Par ailleurs, le ministre dit avoir bon espoir que toutes les parties pourront œuvrer de manière flexible 
et responsable en vue d'une solution acceptable par tous.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News