L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Energies renouvelables: Une contribution de 16.1% dans le mix électrique


Rédigé par Mina Elkhodari Mardi 11 Juillet 2023

«L’année 2022 a été marquée par une contribution soutenue des énergies renouvelables, hors hydraulique, à hauteur de 16,1% dans la satisfaction de la demande nationale», C’est ce qui ressort du rapport annuel de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) au titre de l’année écoulée.



Les énergies renouvelables, notamment l’éolien,ont fortement participé à la production électrique nationale lors de l’année de 2022.  Elles représentaient 16,1% dans le mix énergique au Maroc en 2022, hors hydraulique. Avec une capacité installée de 1553 MW, l’éolien y a substantiellement contribué.

Selon l’office, après la mise en service du Parc éolien de Taza de 87 MW, la puissance électrique installée au Maroc a atteint 11.055 mégawatts en 2022, soit une hausse de 0,8% par rapport à 2021.

Il est à noter que le projet de parc éolien de Taza est situé à environ 12 km au Nord-Ouest de la ville. Le projet totalise une puissance installée de 150 MW. La première tranche de puissance totale 87 MW est constituée de 27 turbines éoliennes, un poste d'évacuation 60/225 KV et trois mats de mesures du potentiel vent.
L’éolien  et le solaire ont contribué au mix énergique avec une capacité de 1553 MW et de 831 MW respectivement.

L’énergie hydroélectrique, quant à elle, était de 1770 MW, dont 464 MW issues de la Station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’Afourer. Cette station, rappelons le, est un aménagement complémentaire au complexe hydroélectrique de l'Oued El Abid qui exploite l’énergie excédentaire dans le réseau pendant les heures creuses, pour la stocker sous forme d’énergie potentielle  de l’eau dans un bassin supérieur, et turbiner  cette eau vers un bassin inférieur pendant les heures de pointe.

L’ONEE fait, par ailleurs, observer une prédominance de l’énergie thermique dans le mix électrique marocain avec une capacité de 6901 MW dont 4641 MW pour les centrales thermiques à vapeur, à savoir le charbon (4116 MW) et le fioul (525 MW).

Dans son rapport annuel, l’ONEE a signalé le lancement des travaux de réalisation deplusieurs projets d’énergies renouvelables, notamment la STEP Abdelmoumen d’une capacité de 350 MW et la STEP El Menzel (entre 300 et 400 MW).

A cela s’ajoutent les projets éoliens de Taza (2e phase, 63 MW), Boujdour (300 MW), Tanger II (70 MW), JbelLandid (270 MW), et Tiskrad (100 MW) ainsi que les centrales solaires de Noor Midelt (400 MW), Noor PVII (400 MW), et Noor Atlas (200 MW).

Ces complexes doivent permettre au Maroc d’accroître la contribution des énergies renouvelables dans son mix électrique afin d’atteindre l’objectif fixé, celui de porter la part de ces énergies vertes à plus 52% dans la production électrique nationale à l’horizon 2030.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:38 Enfin, un salon du Gaming débarque à Rabat







🔴 Top News