Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

En marge des JO 2020 : Tokyo est-elle la nouvelle terre promise de l'athlétisme, nouveau lieu de la finale de la Diamond League ?


Rédigé par Rachid MADANI le Vendredi 20 Août 2021



En marge des JO 2020 :  Tokyo est-elle la nouvelle terre promise de l'athlétisme, nouveau lieu de la finale de la Diamond League ?
La piste du stade olympique de Tokyo a résolu un certain nombre de problèmes qui ont troublé l'athlétisme : jusqu'à présent, il était difficile de battre certains records du monde, mais la nouvelle piste et les nouvelles chaussures ont montré qu'il est possible d'annuler les vieux doutes, peut-être, et ouvrir une nouvelle ère. 
« Nous avons pensé qu'il serait utile de fermer l'ancien livre des records et d'en écrire un nouveau, mais la technologie a aidé l'environnement et nous a fait changer d'avis. Dans le passé, certaines surfaces trop élastiques étaient interdites, mais il est maintenant compris qu'une bonne technologie est nécessaire pour chasser certains fantômes. Les chaussures ont ensuite fait le reste, et à l'avenir nous courrons probablement avec moins de sueur grâce aux ressorts électriques dans les semelles, ce qui nous fera sentir moins fatigué », ont déclaré les responsables de l’athlétisme mondial.
Il est clair qu'à ce stade certains stades auront des pistes anciennes et moins performantes et il serait donc nécessaire d'expliquer au public que l'athlétisme est valable même sans records. La beauté réside dans le défi entre les hommes et les femmes, qui essaient d'offrir le meilleur d'eux-mêmes.
Par exemple : Marcell Lamont Jacobs n'est pas Bolt, il n'a même pas approché le record jamaïcain, mais il a battu tout le monde. C'est l'homme qui compte dans l'instant. Il a su être prêt et parfait dans chaque geste par rapport à son passé. Il n'est pas sorti de nulle part, mais il s'est amélioré progressivement. Ici, la piste l'a certainement aidé dans son sprint contre la montre, mais il aurait gagné même sur une piste plus sourde.
 
Finale à Tokyo ?
 
Maintenant, World Athletics peut penser à apporter une étape ou même la finale de la Diamond League ici. A la fin des années 70 du siècle dernier, les Huit Nations à Tokyo se célébraient fin septembre, copie de la Coupe du monde, qui remplissait le stade et offrait une excellente ambiance. Après quarante ans, une nouvelle expérience peut aussi être tentée, car désormais le Japon est une sorte de terre promise pour l'athlétisme.
                                                                                                                  

 

  


Dans la même rubrique :
< >