Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

En 24h, la RAM a enregistré plus de 120.000 réservations


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 14 Juin 2021

Suite aux Instructions Royales, demandant aux compagnies aériennes et maritimes de proposer des billets à des prix abordables, la Royal Air Maroc (RAM) a enregistré plus de 120.000 réservations, en seulement 24 heures, quitte à saturer le site de la compagnie aérienne.



Lors d'une conférence de presse tenue ce lundi pour détailler l’offre exceptionnelle lancée par la RAM suite aux instructions royales, le président de la Compagnie aérienne marocaine, Abdelhamid Addou, a affirmé que des réunions avec tous les partenaires ont été tenus pour faciliter le retour des MRE. 

Ainsi, depuis dimanche dernier, « 120.000 réservations ont été enregistrées. La forte demande a saturé le site de la compagnie. D’ailleurs, plusieurs dates affichent déjà complet. A titre d’exemple, les vols Maroc-France, entre le 15 et le 31 août, sont saturés. L’engouement concerne également les dates de l’avant Aïd Al Adha », le président. Et de souligner que "nous avons une capacité limitée avec un certain nombre d’avions. Nous sommes en train d’atteindre cette limite. Il n’y aura plus de vols à un certain moment".
 
Vu cet engouement, de nouvelles lignes seront ouvertes pour faciliter les déplacements et augmenter d’environ 50% le nombre de sièges prévus. « Trois millions de billets seront mis à la disposition des Marocains. Cette offre exceptionnelle fera le bonheur aussi des familles nombreuses qui ne pouvaient pas rentrer au Maroc. Une famille de 4 personnes peut aujourd’hui se procurer les billets à un prix très abordable. Les clients souhaitant changer leur réservation seront évidemment remboursés », a-t-il promis. 

Il convient de rappeler que suite à la décision de rouvrir les frontières aériennes et maritimes à partir du 15 juin, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné, dimanche 13 juin dans un communiqué, ses instructions “aux autorités compétentes et à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport”, pour qu’ils œuvrent à la facilitation du retour des MRE au Maroc “à des prix abordables”.