Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Electricité et eau : Elle monte, la grogne des consommateurs


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 6 Juillet 2020

Du jamais vu ! Retraités, en chômage ou fonctionnaires, les hausses des factures d’eau et d’électricité n’épargnent personne. La grogne s’accentue.



Electricité et eau : Elle monte, la grogne des consommateurs
1.500 dhs, 4.800 dhs, 6.500 dhs… ! Non, ce ne sont pas des salaires proposés par des recruteurs, mais les montants des factures d’eau et d’électricité reçues récemment par certains consommateurs.

Des milliers de foyers protestent devant les agences d’électricité et d’eau contre des factures qu’ils jugent “incorrectes”, “injustes” et “anormalement élevées”, suite à la reprise de la lecture des compteurs, le 1e juin dernier.

Les consommateurs pointent du doigt les techniciens qui relèvent les index des compteurs qui, selon eux “notent ce qu’ils veulent, sans même consulter le compteur !”, témoigne l’un des consommateurs dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. 

De son côté, l’opérateur unique de fourniture d’électricité du pays, l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), explique comment s’est fait le calcul des trois mois de consommation pendant la période de confinement. Dans une vidéo publiée le 4 courant, par le Youtubeur Chabli Youssef, fonctionnaire de l’Office à El Jadida, branche électricité, celui-ci détaille que “les estimations effectuées sont basées sur la moyenne de consommation réelle, avant l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, calculées par un système informatique très avancé, et que le prix du kwh variable est dépendant des tranches de consommation”. Toutefois, des exceptions existent, a-t-il tenu à souligner à la fin de sa vidéo. Il invite les personnes concernées à se diriger vers la plus proche agence des régies et sociétés de distribution d’eau et d’électricité pour demander des explications ou une revue des factures. Elles peuvent également contacter le service client de l’ONEE : 082007777, a-t-il indiqué, avant d’ajouter que plusieurs facilités sont mises en place pour le paiement en ligne par carte bancaire ou par virement électronique.

Interpellés par les consommateurs, les responsables des agences font la sourde oreille. “C’est la quatrième fois que je viens à l’agence la plus proche pour demander de revoir ma facture, en vain”, témoigne un consommateur manifestant devant une agence.

Par ailleurs, le prix de l’électricité pour les ménages au royaume est le plus élevé de la région MENA, où le kilowatt-heure coûte 0.120 dollar américain, selon les derniers chiffres publiés par Global Petrol Prices, datant de décembre 2019, devançant le Qatar (0.032 dollars) ou encore la Tunisie (0.073 dollars).

Ainsi, à l’instar de l’humeur humaine, les factures d’eau et d’électricité ont visiblement des hauts et des bas !

Safaa Ksaani

3 questions à Ouadie Madih, S/G de la Fédération Nationale des Associations des Consommateurs au Maroc (FNAC)

Electricité et eau : Elle monte, la grogne des consommateurs
« Le gouvernement doit intervenir pour pallier à ce problème de surconsommation »

-Au moment où des milliers de Marocains sont incapables de payer les factures salées d’eau et d’électricité, que devrait faire le gouvernement ?

- Dans une conjoncture difficile qui coïncide avec les vacances d’été, de la fête du sacrifice, et de la rentrée scolaire prévue au début du mois septembre, le gouvernement doit intervenir pour pallier à ce problème de surconsommation et faire un geste de solidarité et de bonne volonté. A ce titre, nous l’invitons à mettre en place un système qui revoit le calcul des factures et ce, en se basant uniquement sur la première tranche, où le prix du kwh est le moins cher. Nous lui proposons également de prendre en charge une partie des frais de cette facture. Sans oublier l’exonération totale des taxes et des frais relatifs à la facturation.

- Que propose la FNAC à ces consommateurs indignés ?
-La FNAC a mis à la disposition de tous les consommateurs des guichets consommateur pour un suivi de ce phénomène. Il suffit d’appeler le numéro du guichet consommateur national : 0522244748, ou bien de déposer une réclamation au niveau de la plateforme de la Fédération www.reclamation.fnacmaroc.org, celle-ci assure suivi et accompagnement.

- Que dit la loi sur les estimations des index des compteurs ?
- Au vu de l’article 4 de la loi 31.08 sur la protection des consommateurs, et des dispositions du décret n°503, la facture doit être établie sur la base de la consommation réelle et non sur une estimation. Par ailleurs, la FNAC appèle toutes les parties prenantes, notamment la société civile et les parlementaires à se mobiliser en faveur des consommateurs.

Recueillis par S. K.