Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Election : Une lourde responsabilité à assumer !


Rédigé par M. AAKARMI le Mercredi 20 Janvier 2021

L’Assemblée Générale Ordinaire du KAC a élu Ali Ramach comme nouveau président de la section football



Election : Une lourde responsabilité à assumer !
Le KAC aura connu ces dernières décennies de grandes instabilités, à tous les niveaux, et dont les conséquences fâcheuses lui ont asséné de grands coups qui ont failli l’amener aux bas étages de notre football national.

Remettre le club sur la bonne voie
Depuis des années, le club vacille entre l’objectif de retrouver l’étage supérieur et l’incapacité des responsables d’assurer les ressources matérielles fixes lui permettant d’atteindre ses différents objectifs. Au début de chaque saison, on attend à ce que les A.G O/E apportent leurs lots de grands espoirs, mais tous les présidents qui se sont succédé à la tête du club, depuis la disparition du feu Mohamed Doumou, ont échoué dans leurs missions. Cette année, l’AGO, qui s’est tenue le 15 de ce mois, s’est achevée sur l’élection d’un nouveau président (le seul postulant) en la personne de M. Ali Ramach (Homme d’affaires) qui sera appelé à assumer la lourde responsabilité de remettre le club sur la bonne voie lui permettant d’accéder à l’étage supérieur. Le nouveau président (déjà choisi avant l’assemblée) sait d’avance qu’il aura en face de lui de grands handicaps difficiles à surmonter quand on sait que le problème du KAC est beaucoup plus profond que la gestion et que c’est une question d’une structure sans bases ni planning. C’est aussi un grand pari à réussir face aux exigences des supporters ‘Halla-Boys’ qui sont les plus attachés au club et qui ne lésineront sur aucun effort pour lui apporter un grand soutien mais qui peuvent réagir si les bons résultats ne répondent pas à leurs attentes.

Pour un avenir meilleur
Au-delà de toutes les considérations et le mobile qui ont amené le nouveau président à assumer cette lourde responsabilité, tout en sachant que c’est un pari difficile, les milieux sportifs attendent à ce qu’il remette le club sur les bons rails pour un avenir meilleur face à de nombreuses contraintes qui peuvent se manifester d’une journée à l’autre. Il doit savoir que gérer un club n’est pas une sinécure ni si facile qu’on ne le pense surtout quand il s’agit d’un club qui vit depuis de longues années sur un passé glorieux mais très lointain et qui aura besoin de grands atouts pour s’imposer et atteindre son objectif de retrouver sa place dans l’échiquier de notre football national.

Entre un rêve et un objectif, c’est une transformation en réalité qui demande de grands sacrifices. Estce que le nouveau président est capable de réussir dans sa mission? C’est le souhait de toute une grande région ! 

Repère
Mohamed Boussati, conseiller du nouveau président
Face aux aléas d’un championnat qui ne sera pas clément à tous les clubs, le nouveau président du KAC a opté pour la collaboration des anciens joueurs qui connaissent bien les rouages du football kénitréen à l’image de l’entraîneur Abdelkader Youmir, Noureddine Bouyahyaoui, Khalifa Elabd et le tenant du record du buteur de tous les temps Mohamed Boussati. L’ex-buteur du KAC accompagnera le président en tant que son conseiller au moment où les autres s’occuperont de différentes responsabilités techniques à tous les niveaux. C’est une bonne initiative du nouveau président qui veut impliquer les anciens joueurs dans la gestion du club et les responsabiliser davantage afin de préparer une relève adéquate aux espérances des composantes du club. En optant pour les anciens joueurs, M.Ali Ramach ne sera pas le seul responsable en cas d’échec si le KAC ne retrouve pas l’étage supérieur. C’est, aussi, une autre façon de reconnaître la valeur de ceux qui ont porté très haut le club durant de longues années. Bonne chance à ces anciens du club !