Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Échanges extérieurs : le Maroc sécurise son stock de devises malgré la dégradation de la Balance commerciale


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 31 Décembre 2021

Le déficit commercial s'est dégradé de 26,4% à la fin du mois de novembre 2021, selon les derniers chiffres de l'Office des Changes, qui fait état d'une amélioration du stock de devises, dont les avoirs officiels ont augmenté de 10,6%. Détails.



L'Office des Changes vient de publier son bulletin mensuel sur les indicateurs des échanges extérieurs, il en ressort que le déficit de la balance commerciale s'est dégradé à 181 MDH à la fin du mois de novembre 2021, soit une hausse de 26,4%. Le taux de couverture, quant à lui, se situe à 61,8%.



Plusieurs facteurs expliquent cette dégradation à savoir une hausse plus importante des importations que celle des exportations. Selon les chiffres de l'Office des Changes, le Maroc a augmenté ses importations de 24% tandis que ses exportations n'ont évolué que de 22,5% durant les onze premiers mois de 2021.

L’accroissement des importations de marchandises (+24%) fait suite à la hausse des achats de la totalité des groupes de produits, principalement, des produits finis de consommation (+26.315MDH), des produits énergétiques (+22.154MDH) et des demi-produits (+20.132MDH).

L'Office des Changes mis en avant d'autres facteurs explicatifs de la hausse des importations à savoir l'augmentation des achats des produits finis de consommation qui ont progressé de 30% passant ainsi de 85.452MDH à fin novembre 2020 à 111.767MDH à fin novembre 2021, soit une hausse de 30,8%. "Cette évolution provient, essentiellement, de l’augmentation des achats des voitures de tourisme (+5.277MDH) et de ceux des médicaments et autres produits pharmaceutiques (+5.242MDH) attribuable à l’acquisition de vaccins anti-Covid19. La part des achats des produits finis de consommation dans le total des importations se situe à 23,6%", explique la même source. À cela s'ajoute la facture énergétique qui s'est creusée de 49,3% sous l'effet de la hausse des prix de gas-oils et fuel-oils (+10.736MDH).

Concernant les exportations, leur évolution concerne principalement les secteurs des phosphates et dérivés, celui de l’automobile et celui de l’agriculture et l'agroalimentaire. Les exportations de ces secteurs ont augmenté respectivement de 51,9%, 12,8% et 10,2% entre janvier et novembre 2021, par rapport à la même période de l’année précédente.

Par ailleurs, les transferts des Marocains Résidents à l’Étranger s’élèvent à 86.482MDH à fin novembre 2021 contre 61.295MDH à fin novembre 2020, réalisant un accroissement de 41,1%. Les avoirs en devises demeurent à un niveau confortable, l'encours des avoirs officiels est établi à 322.672 MDH a augmenté de 10,6% à la fin du mois de novembre 2021, par rapport à la même période l'année précédente.