L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Dialogue social : le gouvernement passe à l'application du deal conclu avec les syndicats


Rédigé par A.M le Mercredi 4 Mai 2022

Le Chef de gouvernement a tenu une réunion de coordination pour la mise en œuvre des derniers accords du Dialogue Social signés samedi dernier avec les syndicats. Détails.



Cette réunion de coordination a été tenue en présence de Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget et Mme Ghita Mezzour, ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration, selon un communiqué du département du chef de gouvernement.

Il s'agit d'une façon de faire le point sur l’Accord social et de la Charte nationale du dialogue social. La même source précise que cette réunion a pour objet d'acter la vision convenue et partagée par les différents ministères et départements concernés par la mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement dans ce cadre. 

Lors de cette réunion, l’importance de la mise en place de tous les mécanismes d’accompagnement nécessaires à l’institutionnalisation du Dialogue Social a été soulignée, ajoute le communiqué, rappelant qu'une Charte nationale du dialogue social a été signée pour la première fois le 30 avril dernier afin d’encadrer et d’assurer la continuité du dialogue social suivant les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Par ailleurs, en préparation d’un deuxième round de discussion avec les partenaires sociaux, dès le mois de juin, et dans la perspective de la prochaine réunion de la Haute Instance de Dialogue Social prévue en septembre, il a été convenu de la mise en place par le gouvernement de commissions de travail thématiques chargées du suivi et de la mise en œuvre des différents volets établis dans le nouvel accord, conclut le communiqué.