Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Demande d’ouverture d'une enquête gouvernementale sur la qualité de la farine et du pain


Rédigé par Hajar Lebabi le Vendredi 9 Avril 2021

La controverse persiste sur la qualité des ingrédients du pain, qui sont les plus consommés par les Marocains, ainsi que les ingrédients, la farine, que certains professionnels du secteur de la boulangerie utilisent.



Demande d’ouverture d'une enquête gouvernementale sur la qualité de la farine et du pain
Dans ce contexte, le Réseau marocain de défense du droit à la santé a appelé le gouvernement à ouvrir une enquête urgente sur la qualité de la farine, qui est utilisée dans les boulangeries pour préparer différents types de pain et de confiseries. Et ce, dans le but de protéger la sécurité sanitaire des Marocains.

Le Réseau a également exprimé sa préoccupation concernant des rapports de sociétés de protection des consommateurs sur la qualité du pain et sur l'absence d'ingérence du gouvernement.

Un grand nombre de Marocains consomment certains types de pain et certaines sucreries, comme la chebakia, pendant le Ramadan. Ces produits, selon le Réseau, restent loin d'un contrôle complet tout au long des différentes étapes de la chaîne de production et de fabrication.

Dans ce sens, le Réseau appelle les ministères de l'Agriculture et de la Santé à surveiller strictement les lieux non autorisés destinés à la fabrication des produits, en plus des magasins de farine, soulignant que la vente de certains des produits alimentaires les plus consommés pendant le Ramadan, à des prix variables et sans qualité, nécessite une intervention ferme des autorités compétentes.

Le Réseau marocain de défense du droit à la santé a également mis en garde contre les risques pour la santé qui peuvent être causés par l’absence de contrôle des magasins spécialisés dans la fabrication de pain ou de confiseries pendant le mois de Ramadan.