Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Découverte inédite : le plus ancien ancêtre des ankylosaures se trouverait au Maroc


Rédigé par Chaimae Barki le Dimanche 26 Septembre 2021

Une équipe d’archéologues a découvert une nouvelle espèce d’ankylosaure dans une mine située à Boulahfa, dans le Moyen Atlas. Ce quadrupède qualifié de tank, avec sa queue en forme de massue, pourrait être l'aîné et le plus ancien de sa famille voire une première en Afrique. Détails



Selon l’équipe des chercheurs, le fossile découvert s’est révélé être les restes d’une côte d’ankylosaure, une nouvelle espèce de dinosaure jamais découverte sur le continent africain voire même la plus ancienne « les ankylosaures sont généralement découverts en Amérique du Nord et en Asie, et nous connaissons tout un tas d’espèces différentes, mais celui-là est complètement différent des autres espèces », a expliqué, la paléontologue et la chercheuse au Natural History Museum, à l'origine de cette découverte, Susannah Catherine Rose Maidment.« Il s’agit d’une nouvelle espèce d’ankylosaure, beaucoup plus ancienne que tous les autres ankylosaures que nous avons découverts, mais aussi dotée d’une morphologie vraiment, vraiment étrange », a -t-elle ajouté. 
 
La paléontologue Maidment a déclaré à l’agence de presse PA que les fossiles existants d’ankylosaures datent de la période du Crétacé, il y a environ 145,5 à 65,5 millions d’années, mais que cet os a environ 165 millions d’années, ce qui le fait remonter au Jurassique : « Ce fossile a environ 165 millions d’années. Il date du Jurassique moyen, une période pour laquelle nous n’avons pratiquement aucune preuve d’ankylosaures. », a-t-elle- précisé 

 Une morphologie unique

Et encore ce n'est pas là sa seule spécificité, car l'étrange morphologie du fossile étonne les scientifiques. Il présente des pointes défensives soudées aux côtes du squelette et non incrustées dans la peau du dos de l'animal. Ce qui est, selon cette étude, sans précédent chez les vertébrés éteints et existants. 
Ce spécimen a été acquis par le Musée d'Histoire naturelle (NHM) de Londres auprès d'un collectionneur privé dans les montagnes du Moyen Atlas au Maroc, plus précisément à Boulahfa dans le Sud de Boulemane, dans la région de Fès-Meknès, au même endroit où les chercheurs du NHM avaient précédemment identifié le plus vieux stégosaure jamais trouvé. « Nous pensions que le fossile d’ankylosaure était un stégosaure car il provenait d’un site au Maroc où nous avons trouvé un stégosaure l’année dernière. Nous avons vu que ce fossile comprenait une série d’épines, et les stégosaures ont des épines sur leur corps »,a indiqué la chercheuse.
 
Qui sont donc ces ankylosaures ?

Les ankylosauriens sont une famille de dinosaures herbivores, que les chercheurs reconnaissent  par leur corps aplati reposant sur quatre pattes courtes, et recouvert d'une armure. Petit, mais costaud.Ces « lézards rigides » pouvaient atteindre jusqu'à 7 mètres de long et peser 4 tonnes. Leur queue arrondie à l'extrémité avait l'allure d'une massue et leur dos recouvert d'écailles formait une épaisse armure. Si les chercheurs les connaissent  aujourd'hui, c'est surtout grâce à des fossiles américains et canadiens datant de 74 et 67 millions d'années.
 
Retrouvés jusqu’ici sur tous les continents sauf en Afrique, le fossile découvert dans les montagnes du Moyen Atlas au Maroc laisse croire que cet animal était probablement présent un peu partout sur la planète.
 



  


Dans la même rubrique :
< >