Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Crise libyenne, Nizar Baraka reçoit Abdelhadi Lahouij


Rédigé par Majd El Atouabi le Samedi 7 Mars 2020

Dans le cadre de la diplomatie partisane chère à l’Istiqlal, M. Nizar Baraka a rencontré vendredi au siège du parti à Rabat, Abdelhadi Lahouij, l’émissaire du Président du Parlement Libyen.



Lors de cette rencontre tenue en présence de Rahhal El Makkaoui, membre du Comité Exécutif de l’Istiqlal chargé des relations extérieures et Othmane Tarmounia, le secrétaire général de la Jeunesse Istiqlalienne, M. Nizar Baraka a assuré l’émissaire libyen chargé des affaires étrangères et de la coopération internationale «du soutien du parti de l’Istiqlal à toute initiative pacifique visant à mettre un terme au conflit fratricide en Libye, dans le cadre d’un consensus national bénéfique aux intérêts du peuple libyen frère qui aspire à une existence paisible et digne appuyée par une répartition juste des richesses», a déclaré M. Baraka avant d’ajouter : «Cette paix est indispensable pour la promotion du développement commun et la concrétisation de l’union maghrébine, dans la perspective d’assurer une vie digne pour l’ensemble des peuples de la région dans le cadre d’un essor économique au profit de tous les pays du Maghreb Arabe».

De son côté, l’émissaire du président du Parlement Libyen a salué «la position du parti de l’Istiqlal qui promeut la réhabilitation de la Libye en tant que puissance régionale stable et essentielle à la construction de l’Union du Maghreb Arabe», insistant sur «la nécessaire implication des partis politiques marocains et leur contribution au renforcement des relations maroco-libyennes».  

Pour rappel, dans le cadre de sa visite au Maroc, Abdelhadi Lahouij a remis à Nasser Bourita, le ministre marocain des affaires étrangères un message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI par Aquila Saleh, le Président du Parlement Libyen. Lors d’un point de presse organisé à l’issue de sa rencontre avec Bourita, Lahouij a déclaré être «convaincu que le Maroc, grâce au leadership de SM le Roi Mohammed VI, est capable de jouer un rôle d’avant-garde dans la résolution de la crise libyenne».   Il a également rappelé que : «Le Maroc se prévaut d’une vaste expérience en matière de réconciliation à travers l’instance Equité et Réconciliation, qui a permis de solder le passif des violations passées des droits de l’Homme», une expérience dont son pays veut s’inspirer, ajoutant dans ce cadre, que l’entretien qu’il avait eu avec le ministre marocain des affaires étrangères a également porté sur la création d’un forum économique maroco-libyen.