Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Crise libyenne : Bourita soutient la solution inter-libyenne


Rédigé par avec MAP le Vendredi 11 Septembre 2020

Le ministre des Affaires Etrangères, Nasser Bourita a souligné, jeudi à Bouznika, que les compromis nés des réunions des deux délégations du Haut Conseil d'Etat libyen et du Parlement de Tobrouk ont confirmé les convictions du Royaume selon lesquelles les Libyens sont capables de trouver des solutions à leurs problèmes sans tutelle ni influence comme ils sont en mesure de déterminer l’intérêt de la Libye et la voie de le servir.



Crise libyenne : Bourita soutient la solution inter-libyenne
Selon le communiqué conjoint ayant sanctionné les réunions des deux délégations dans le cadre du dialogue libyen, le chef de la diplomatie marocaine a précisé que le Royaume a été toujours convaincu   que le Haut Conseil d'Etat et la chambre des représentants sont la pierre angulaire pour tout avancement sur la voie de trouver des solutions aux questions concernant la crise libyenne.
 
Il a aussi indiqué que les compromis importants auxquels ont abouti les deux délégations et qui concernent la nomination aux postes de souveraineté, ne sont pas une simple déclaration d’intentions ou des recommandations, mais il s’agit bien de compromis et de décisions concrètes au sujet des institutions et des questions ayant un impact direct sur la vie quotidienne du peuple libyen.
 
Le ministre a en outre félicité les deux délégations de ces compromis, estimant que les institutions objet de ces décisions symbolisent l’unité de l’Etat et que l’unification de ces institutions est un élément essentiel de toute solution future à la crise en Libye.
 
Il a également salué l’esprit positif de fraternité et de responsabilité ayant régné lors de ces réunions et où primait l'intérêt de la Libye et de son peuple sur toute autre considération. Il s’est de même félicité des compromis "qui sont de bon augure et qui apportent de bonnes nouvelles" aux Libyens.
 
Dans le communiqué final conjoint sanctionnant les réunions de Bouznika, les deux délégations libyennes ont annoncé qu’elles sont parvenues à un accord global sur les critères et les mécanismes transparents et objectifs pour occuper les postes de souveraineté.
 
Elles ont également convenu de poursuivre ce dialogue et de reprendre les réunions durant la dernière semaine de ce mois afin d'achever les mesures nécessaires garantissant l'application et l'activation de cet accord.

Rappelons qu’il s’agit d’une nouvelle médiation réussie par le Maroc dans le conflit libyen après avoir accueilli les négociations de Skhirate qui ont abouti à la formation du gouvernement de Fayez Al Sarzaj reconnu par la communauté internationale. Cette nouvelle avancée vient après plusieurs tentatives de médiation non-reussi, menées par plusieurs pays, confirmant ainsi la position du royaume dans ce dossier épineux.