Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



International

Covid : Troisième nuit de violences contre les restrictions sanitaires aux Pays-Bas


Rédigé par La rédaction le Lundi 22 Novembre 2021

Des émeutes ont éclaté dimanche dans plusieurs villes des Pays-Bas pour une troisième soirée consécutive, la police s'opposant à nouveau à des foules de jeunes qui ont provoqué des incendies et lancé des pierres pour protester contre les restrictions liées à l'épidémie.



Covid : Troisième nuit de violences contre les restrictions sanitaires aux Pays-Bas
Des heurts ont été signalés notamment à Leeuwarden et Groningen dans le nord du pays, à Enschede dans l'est et à Tilburg dans le sud.
Selon les images diffusées sur les réseaux sociaux, les forces de l'ordre ont fait usage de matraques pour tenter de disperser la foule à Enschede. A Leeuwarden, des camionnettes de police ont été les cibles de jets de pierres tandis que des groupes d'individus vêtus de noir ont scandé des chants et allumé des fusées éclairantes.
Il s'agit des troubles les plus importants liés aux manifestations contre les restrictions sanitaires depuis janvier dernier.
La police a indiqué que cinq officiers ont été blessés dans la nuit de samedi à dimanche et qu'au moins 64 arrestations ont été effectuées dans trois provinces.
Quatre personnes qui auraient été touchées par des tirs de la police étaient toujours hospitalisées dimanche, ont rapporté les autorités dans un communiqué.
Le mouvement de contestation fait suite au projet du gouvernement d'accorder un pass sanitaire seulement aux personnes étant vaccinées contre le Covid-19 ou ayant guéri de la maladie, excluant celles disposant d'un test de dépistage négatif.
Des mesures de confinement ont été réinstaurées la semaine dernière pour une période initiale de trois semaines afin de ralentir la nouvelle vague épidémique.
Certains protestataires s'opposent en outre à l'interdiction des feux d'artifice pour le Nouvel an.
Plusieurs théâtres d'affrontements violents ont été recensés dans le pays dans la nuit de samedi à dimanche. A La Haye, cinq policiers ont été blessés, dont un grièvement, a déclaré la police dans un communiqué. Dix-neuf personnes ont été arrêtées, dont une pour avoir jeté une pierre à travers le pare-brise d'une ambulance qui circulait.

 


L’Europe redevenue épicentre de l’épidémie

Des heurts ont aussi éclaté à Bruxelles dimanche lors d'une grande manifestation contre les nouvelles mesures anti-Covid.

La marche belge a démarré pacifiquement mais la police a ensuite utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes face à un groupe de personnes lançant des projectiles qu'elle a chargé, a constaté un photographe de l'AFP. Ce dernier a vu au moins deux policiers blessés durant les heurts, et un manifestant évacué en ambulance. Plusieurs manifestants arboraient cagoules et drapeaux nationalistes flamands, d'autres des étoiles jaunes rappelant l'occupation nazie.

La pandémie de Covid-19 accélère en Europe, redevenue l'épicentre de l'épidémie, poussant les gouvernements à décréter des restrictions plus ou moins strictes, jusqu'au reconfinement de la population en Autriche, où des milliers de personnes ont encore manifesté leur opposition dimanche.

Neuf des 10 pays enregistrant les plus grosses accélérations de la semaine se situent sur le Vieux Continent. En proportion de la population, hors micro-Etats, le pays ayant recensé le plus de nouveaux cas reste la Slovénie (1.107 pour 100.000 habitants), devant l'Autriche (981) et la Croatie (887).
 








🔴 Top News