Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Covid-19 : Le virtuel vol au secours du monde sportif

Face à la pandémie de Coronavirus


Rédigé par Mohammed BENMASSAOUD le Mercredi 4 Novembre 2020



Covid-19 : Le virtuel vol au secours du monde sportif
Face à la pandémie du coronavirus, plusieurs secteurs d’activité ont été frappés de plein fouet par les restrictions mises en place pour faire face à cette situation sanitaire inédite, y compris le monde du sport qui a connu un coup d’arrêt de la plupart des compétitions sportives, contraintes de revoir leur copie pour tenter de survivre durant cette période exceptionnelle.

Le virtuel pour sauver ce qui peut l’être
Dans un effort de maintenir la tête hors de l’eau, le monde sportif a été contraint de revoir ses règles et ses usages et puiser dans le virtuel pour sauver ce qui peut l’être.

Télétravail, enseignement à distance, compétitions sportives virtuelles, le numérique n’est plus une option en cette période de crise qui implique notamment le respect de la distanciation physique, mais est devenu une nécessité absolue pour maintenir l’activité, notamment dans le domaine du sport.

Au niveau mondial, la résistance s’est organisée face à la pandémie et ses restrictions à travers un premier événement sportif qui n’est pas des moindres, un Grand Prix virtuel de la catégorie reine des sports automobiles, la F1. Organisé à l’initiative de JeanEric Vergne, double champion de Formule électrique et ancien pilote de F1, ce premier GP virtuel a connu la participation de plusieurs pilotes chevronnés de la discipline ainsi que des gamers du monde entier qui se sont affrontés derrière les volants de consoles ou de PC, à la place du bitume des circuits de la F1.

La F1, mais aussi la Formula-E, la Nascar, le football, le basket ou la voile, les championnats virtuels se sont multipliés, à l’initiative des fédérations, de sportifs ou de personnalités de l’e-sport.

Des fonds au profit de l’élan national de solidarité
Le football, le sport le plus populaire au monde, a trouvé la parade pour déjouer les plans du coronavirus en s’installant également dans le monde virtuel à travers des matchs et même des championnats, à l’instar de la Liga virtuelle qui a connu la participation de 18 clubs parmi les 20 évoluant à la première division du championnat espagnol et remportée par le Real Madrid.

Au Maroc, par souci de solidarité, les deux clubs phare de la Botola Pro, le Raja et le Wydad ont pris l’initiative pendant le confinement d’organiser deux matchs virtuels contre le coronavirus pour collecter des fonds au profit de l’élan national de solidarité en faveur du Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

Encadré

Le monde du sport s’est réinventé 
Plusieurs événements sportifs ont quitté le monde réel pour se retrouver sur les plates-formes numériques, à l’instar du 1er championnat arabe virtuel de taekwondo (catégorie Poomsae) organisé par le Maroc et le championnat du monde scolaire virtuel de taekwondo. Après un arrêt abrupt pendant le confinement et la montée en force des mesures de restrictions, le monde du sport s’est réinventé et a trouvé des solutions pour poursuivre son activité et rester proche des spectateurs et des fans en puisant dans la boîte à outil numérique qui, certainement, lui a été très utile
*(MAP).

  


Dans la même rubrique :
< >