Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Covid-19 : Jouer « football », mais penser « Corona » !


Rédigé par Abderrahmane KITABRI le Mercredi 24 Juin 2020

Les recommandations de la CAF pour la reprise des compétitions



Covid-19 : Jouer « football », mais penser « Corona » !
La CAF a lancé ses directives pour la reprise du football en Afrique. Il s’agit en fait d’un ensemble de recommandations, de règles sanitaires et de principes techniques et organisationnels en relation avec le Covid-19. 

La CAF prudente et responsable !

Dès le début du document, la CAF insiste sur le fait que la reprise est une décision souveraine qui revient en premier lieu aux autorités gouvernementales de chaque pays et de chaque association membre de la CAF : « Chaque association membre est responsable des décisions d’arrêter, suspendre ou poursuivre ses compétitions nationales. Elle devra en tout état de cause obtenir l’autorisation des autorités nationales en charge de la question ».

 La santé d’abord !

« Les activités de football sont secondaires au bien-être de ceux qui souhaitent y participer. La santé des footballeurs est primordiale et devrait constituait l’éthique de toute prise de décision concernant la réintroduction des activités de football ». Ainsi, la position des instances est claire : Au cas où la santé des joueurs et des autres intervenants serait menacée par le Covid-19, il vaudrait mieux ne pas courir le risque. La santé est avant le football.

Evaluation et suivi médical

La CAF recommande avant la reprise que chaque joueur doit avoir déjà subi un bilan médical complet accompagné d’une nutrition adaptée au niveau de l’activité sportive et au bilan biologique afin de détecter les risques et de préparer des séances de récupérations pour prévenir les blessures et d’établir une préparation physique progressive selon l’activité : préparation, compétition et reprise.

Adaptation à de nouvelles règles sanitaires

Comme pour toutes les activités sociales, la CAF rappelle la nécessité de se conformer aux règles de base antiCovid-19 : la protection mutuelle par la distanciation, le port de masque et de gants, l’hygiène des mains et du corps, la disponibilité des gels hydroalcooliques, des équipements hygiéniques, etc.

La forme physique des joueurs

Selon les directives de la CAF il convient de procéder à une batterie de tests afin qu’une évaluation objective de la condition physique du joueur soit réalisée en période pré-compétition.

Programme de sensibilisation au Covid-19

La CAF recommande d’organiser un programme de formation concernant le Covid-19 au profit des structures médicales et des acteurs du jeu : joueurs, techniciens, arbitres et gestionnaires, afin de minimiser le risque de transmission.

Organisation des tests

-Tous les joueurs, arbitres et managers qui retournent au football doivent être testés pour le Covid-19. -Des tests à effectuer 48 heures à 72 heures avant un match et juste après le match. -Assurer la capacité d’isolement des cas suspects. 

Conclusion

Difficile est la reprise en mode Covid-19. De nouvelles habitudes, du jeu risqué, beaucoup de doute et d’appréhension, une organisation réinventée, un football auquel manque l’élément le plus important : le public. Ce n’est plus qu’un football commercial, un produit économique, une chose quelconque, qu’on est obligé de voir faute de mieux. Un produit de consommation insipide. Un football fantôme. Un football sans vie. Vivement la fin du cauchemar Covid-19 !

Abderrahmane KITABRI

  


Dans la même rubrique :
< >