Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Chute de 50% des cas graves en quinze jours


Rédigé par A.M le Mardi 26 Octobre 2021

La situation épidémiologique continue de s’améliorer, le bilan bimensuel présenté par le ministère de la Santé montre une baisse palpable des cas positifs et des cas graves de façon significative au cours des deux dernières semaines. Ceci a soulagé le système de Santé vu la chute des cas admis en réanimation. 6,6% des lits sont occupés actuellement. Détails




Le ministère de la Santé a publié son bilan bimensuel du covid-19, lequel confirme l’amélioration palpable et incontestable de la situation épidémiologique, constatée lors des semaines dernières. En témoigne la chute des cas graves, qui  ont baissé de 49% en quinze jours, selon les chiffres présentés par  Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé. Lequel a fait état d’une « baisse généralisée » pour la 11ème semaine d’affilée des cas positifs dans toutes les régions du Royaume, passées toutes au vert avec moins de 25 cas pour 100.000 habitants.

Ceci a entrainé la baisse des patients admis aux services de réanimation, leur nombre est passé de 692, il y a deux semaines, à 352 en date du 25 octobre. Cette baisse s’est sensiblement répercutée sur le taux d’occupation des lits réservés aux cas graves, établi à 6,6% actuellement contre 12% précédemment, ajoute-t-on de même source, notant que le nombre des malades placés sous intubation a, lui aussi, connu une nouvelle diminution significative (-30%). En effet, Khalid Ait Taleb a précisé, lundi, lors de son passage au Parlement que seulement  6% des 5250 lits de réanimation  disponibles sont occupés. Ce taux avait atteint 60% lors du pic épidémique du mois d'août et septembre. Par ailleurs, le taux de létalité a chuté de 21,8% avec 68 décès durant la semaine passée, contre 87 au cours de la même période d’avant, ce qui confirme la tendance constatée depuis 9 semaines.

Concernant la mortalité, M. Bellefquif a fait savoir que les principales causes des cas graves et des décès restent le facteur de l’âge (personnes âgées), les maladies chroniques, l’obésité et la grossesse. La plupart de ces cas sont enregistrés parmi les personnes non vaccinées et chez certaines personnes dont la vaccination a dépassé les 6 mois, ce qui révèle le bénéfice de l’administration de la 3ème dose du vaccin anti-Covid, a-t-il expliqué.

 
 

  


Dans la même rubrique :
< >