Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Aucune hospitalisation chez les personnes qui ont pris la troisième dose


Rédigé par A.M le Jeudi 9 Décembre 2021

Au moment où la campagne de vaccination est en perte de vitesse, le ministre de la Santé et de la Protection sociale a tenté de convaincre les personnes réticentes, tout en assurant qu'aucun cas d'Omicron n'a été détecté au Maroc jusqu'à présent. Détails.



Covid-19 : Aucune hospitalisation chez les personnes qui ont pris la troisième dose
La situation épidémiologique est stable, mais la campagne de vaccination avance lentement, cela semble inquiéter les autorités sanitaires qui renforcent leur communication pour inciter les gens à se faire vacciner. Durant la conférence de presse, tenue en marge de la réunion du Conseil de gouvernement, Khalid Ait Taleb a dévoilé de nouvelles données pour attirer l'attention sur les effets de la non-vaccination. Selon lui, les services de réanimation sont occupés, dans la plupart des cas, par des personnes âgées de 60 ans et plus. 50% d'entre elles ne sont pas vaccinées. Le ministre a précisé que le taux de contagiosité est plus élevé chez les non-vaccinés que chez les personnes immunisées, rappelant que le nombre des hospitalisations varie de 100 à 150 cas quotidiens. Khalid Ait Taleb a exhorté les gens à se faire vacciner, arguant que les vaccins ne préviennent pas la contagion mais protègent contre les formes graves et les complications sévères. 

Concernant le débat sur la troisième dose, le ministre a loué les vertus de celle-ci, expliquant qu'il n'existe aucune personne qui l’aurait prise dans les services de soins intensifs. Il a souligné, à nouveau, la nécessité de la dose de rappel après six mois de la deuxième injection.  

Alors que tout le monde s'interroge sur le nouveau variant Omicron, Khalid Ait Taleb a soutenu que ce variant n’a pas été constaté au Maroc, précisant qu'aucun cas positif n'a été repéré jusqu'à présent. Les opérations de séquençage se poursuivent pour maintenir la veille génomique à un niveau élevé. Les autorités sanitaires avaient procédé à séquençage en collectant l'ensemble des tests PCR effectués récemment. L'OMS a, pour sa part, rassuré que le variant Omicron n'est pas aussi dangereux que le variant Delta, bien qu'il soit plus contagieux. 


















 

  


Dans la même rubrique :
< >