Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Amekraz fait le point sur le secteur de l'emploi


Rédigé par S.J le Mardi 5 Mai 2020

131.955 entreprises impactées par la crise, 808.199 employés en arrêt de travail, le bilan présenté par le ministre du travail est alarmant. Détails.



Mohamed Amekraz, ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle.
Mohamed Amekraz, ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle.
Plus de 900.000 salariés exerçant dans plus de 134.000 entreprises affectées par les répercussions du coronavirus (Covid-19) ont été déclarés en arrêt de travail temporaire au titre du mois d'avril, a indiqué lundi le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz. Lors de son passage au parlement ce lundi 04 mai, ce dernier n’a pas manqué de mentionner que ce chiffre reflète «l'ampleur des dommages» subis par les entreprises nationales et la classe laborieuse, suite à la propagation du virus. Dans ce même sens, il a souligné que 131.955 entreprises sur un total de 216.000 entreprises adhérentes à la CNSS jusqu'à février ont déclaré être impactées par les effets du Covid-19, soit environ 61% de l'ensemble des sociétés inscrites à la Caisse. Le nombre des employés déclarés en arrêt de travail a atteint 808.199, sur un total de 2,6 millions de salariés, soit un employé sur trois.
 
« Il s'agit de deux entreprises sur trois environ qui se disent touchées par la crise »
 
Par la même occasion, le ministre a insisté sur le rôle des inspecteurs dans le contrôle du respect des mesures de prévention pour la lutte contre le Covid-19 en milieu professionnel. Les efforts déployés par ces derniers, précise-t-il est axés sur la continuité de l'activité des entreprises et le maintien des emplois dans le respect des mesures préventives, la promotion du télétravail, l'instauration du travail en alternance pour éviter les concentrations des travailleurs. Et d’ajouter que les inspecteurs de travail ont visité 6.761 entreprises du 13 mars au 15 avril, précisant que les missions d'inspection ont été renforcées à travers la création d'une commission centrale de veille ainsi que des commissions de veille régionales et provinciales en coordination avec les autorités locales et les services externes aux départements concernés. Les commissions conjointes ont inspecté 2.259 entreprises durant la même période citée précédemment.
 
Mohamed Amekraz indique que cette opération a mené à la fermeture de 10 entreprises employant 9.764 personnes, suite au non-respect des mesures préventives et des conditions de sécurité des travailleurs. Dans ce sens, il a souligné qu’une nouvelle ligne téléphonique a été créé par le département de tutelle «ALLO 2233» pour fournir des conseils et des orientations ainsi que pour recevoir les réclamations des salariés et des employeurs en matière de santé et de sécurité au travail.

Cette ligne sera opérationnelle à partir du 5 mai.