L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Coupe du trône / Aujourd’hui à 20h00, première demi-finale : RSB-CAYB pour désigner le premier finaliste


Rédigé par A.KITABRI le Mardi 19 Juillet 2022



Le repos, pas pour tous ! La saison footballistique n’est pas terminée pour toutes les équipes. Celle du processus éliminatoire menant à la finale de la prestigieuse finale de la Coupe du Trône ouverte aux clubs amateurs et professionnels est encore en cours. Toutes les équipes qui y ont été engagées sont au repos à l’exception de celles prenant part aux demifinales dont la première est au programme de ce mardi 19 juillet. La Fédération Royale Marocaine de Football a choisi le Complexe sportif de Fès comme espace d’accueil de l’événement.

Ce mardi, le premier finaliste dévoilé

Ce mardi, donc, la première demi-finale de l’édition 2021-2022 dévoilera le premier finaliste. La RSB et le CAYB sont en course pour ce billet. C’est une demi-finale inédite à ce niveau de la compétition. C’est la deuxième demi-finale de la RSB après celle de 2017-2018, la première du CAYB.

Le CAYB une saison difficile !

Les deux équipes restent sur une saison du Botola vécue et terminée différemment. Le CAYB l’a très mal vécue et en gardera des séquelles. Le Youssoufia de Berrechid a terminé la saison à plat avec la relégation en deuxième division au bout et énormément de difficultés.

On imagine le contexte négatif dans lequel a été la reprise des entraînements depuis l’annonce de la date de sa demi-finale. Oui, jouer la finale et espérer la remporter reste un bel objectif, mais lorsqu’on finit sa saison par la descente en division inférieure, il est fort probable que cela impacte le mental. Le moral n’y est plus !

Le CAYB en mode décrochage

Il faut être fort pour ne pas baisser les bras et se démotiver. Il faut un encadrement et un accompagnement positif pour pousser les joueurs vers la réaction. Or, le Youssoufia avait jeté l’éponge dès l’officialisation de sa relégation. C’était lors de l’avant-dernière journée. Les joueurs l’avaient jouée sans préparation. Ils étaient en décrochage mental et sportif. C’était face à l’adversaire de ce soir, la RSB.

Un CAYB touché mais pas coulé ?

On espère que la blessure s’est un peu cicatrisée même si le temps n’est pas vraiment suffisant. On espère que les joueurs de Berrechid auront un sursaut d’orgueil et agiront en professionnels certes touchés mais pas abattus ni coulés. Et pourquoi ne pas oser et aller se faire et se donner un dernier plaisir ? Une demi-finale et une finale de Coupe du Trône, c’est un fait marquant et remarqué dans leur CV de footballeurs professionnels. Mais pour que cela soit possible, il ne faut pas qu’ils aient été laissés à l’abandon par l’encadrement administratif, technique et surtout financier de l’équipe.

La RSB en mode performance

En face, c’est une autre histoire mais, celle-là, elle est belle et agréable. La Renaissance Sportive de Berkane gardera un beau et bon souvenir de sa saison même si elle a été en dents de scie au niveau du Botola. L’Histoire retiendra surtout sa performance: un second titre de la Coupe de la CAF. C’est un exploit d’autant plus que l’équipe a perdu en qualité collectivement et individuellement par rapport à ses dernières saisons. Mais mentalement, le collectif a réussi. Il a eu la grinta nécessaire pour aller jusqu’au bout de ses limites, de se dépasser et d’aller chercher sa Coupe. La RSB a fini par avoir le Trophée.

Le CAYB en souffrance, la RSB en aisance !

C’est toute la différence entre les deux protagonistes de la demi-finale de ce mardi: Une équipe en souffrance, le CAYB, et une équipe en équilibre, la RSB. Ce sera un problème de mental avant d’être sportif. Or, le mental impacte la performance sportive.

Une éventuelle possibilité d’être Africain la saison prochaine

Un autre en jeu: Le vainqueur du Trophée s’offre une place qualificative pour la Coupe de la confédération. C’est, donc, une possible participation à la prochaine édition de la Coupe de la CAF sans même remporter la finale ! Le vainqueur de la demi-finale de ce soir peut espérer y participer. Pour cela, il faudra que le Wydad soit vainqueur de la deuxième demi- finale jouée demain mercredi. Le Wydad étant déjà qualifié en Ligue des Champions, une participation à la Coupe de la CAF est presque assurée.

 


Le plus des Berkanais !
 
Si le CAYB a l’esprit ailleurs et vit des difficultés, ce n’est pas le cas de la RSB en aisance à tous les niveaux: sportif, financier, administratif et logistique. De plus, la RSB est quasiment une abonnée fidèle de la compétition africaine, la C2. Or, elle ne pourra pas y participer. Les FAR ont terminé troisièmes du podium. Elles sont qualifiées d’office. Il ne reste à la RSB que la porte de la Coupe du Trône pour y accéder.

Cela va donner des ailes aux Berkanais en accoutumance à la Coupe de la CAF. Ils ne peuvent et sont obligés de ne pas louper cette dernière opportunité d’autant plus que le contexte leur est favorable. Leur public se déplacera en masse pour les porter et les pousser.

En face, on est incapable d’évaluer et de prévoir la situation qui sera sur le terrain et dans les gradins. On a laissé le CAYB en naufrage et à la dérive. Est-il parvenu à se redresser ? Cela on le constatera ce soir. Ce sera à partir de 20h00 au Complexe sportif de Fès.
 








🔴 Top News