Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du monde 2030 : Avec pour adversaire le Maroc, candidature Espagne-Portugal


Rédigé par RACHID MADANI le Vendredi 9 Octobre 2020



Les deux présidents des fédérations de football du Portugal et d'Espagne.
Les deux présidents des fédérations de football du Portugal et d'Espagne.
L'Espagne et le Portugal annoncent leur candidature conjointe pour la Coupe du monde de football 2030. La Fédération royale espagnole de football et la Fédération portugaise de Futebol annoncent officiellement la candidature conjointe des deux pays pour accueillir la Coupe du monde 2030. L'Espagne et le Portugal aspirent à accueillir le grand championnat qui aura lieu en 2030, après celle du Qatar en 2022 et celle qui sera organisée par le Canada, les États-Unis et le Mexique en 2026.
Pedro Sánchez et Antonio Costa, présidents des deux pays, soutiennent la candidature ibérique avec des stades dans les deux pays et se terminant au Santiago Bernabéu, joyau de la couronne du projet après les travaux en cours au complexe du Real Madrid.
L'élection de la candidature de la Coupe du monde 2030 aura lieu six ans plus tôt, en 2024, lors du congrès de la FIFA. Si rien ne change, le plan de la plus haute instance du football mondial est de faire participer 48 équipes, 16 de plus qu'actuellement.
L'Espagne et le Portugal devront se battre, pour l'instant, avec deux autres candidats, celui du Maroc et le conjoint de CONMEBOL d'Uruguay-Argentine-Paraguay-Chili.
Luis Rubiales, président de la FREF ? Qui a signé l'accord avec son homologue Fernando Gomes, a commenté la candidature : « Cet accord représente une étape importante pour ce projet commun des Fédérations, mais aussi pour les pays. Le football, le sport, est un magnifique outil pour injecter force et volonté d'exceller dans ces moments de grande difficulté ». En outre, le président a affirmé que "peu de choses peuvent générer plus d'illusion que l'opportunité d'organiser une Coupe du monde et nous ne pouvons pas penser à un meilleur partenaire que le Portugal. Nous allons de pair avec la Fédération portugaise".