Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du Trône / 8ème de finale / RBM-RCA (3-3, tab: 2-4) : Les Mellalis ne méritaient pas de perdre


Rédigé par ELAZHAR le Lundi 11 Avril 2022



Désormais, le Raja Club Athlétic de Casablanca fut assigné à s’abreuvoir à deux reprises à l’eau d’Aïn Asserdoune la source de la région de Béni Mellal-Khénifra. La première reprise face à la Jeunesse Sportive de Kasbah Tadla de Mohamed Madihi et qui s’avéra un rude adversaire puisque le club tadlaoui de la Division Honneur ne fléchit qu’à la 110ème minute de jeu devant un pressing casablancais époustouflant.

La deuxième reprise face à un Raja de Béni Mellal de Mohamed Alaoui Ismaïli plus rude et plus entreprenant dans ses offensives puisqu’il s’offrit un lot d’occasions de but dont deux penalties et une belle contre-attaque qui se termina par une  frappe sans appel de Mouad Goulouss.

Le Raja de Casablanca était donc mené et il fallait égaliser à tous les coups et cela dura l’espace de la toute deuxième mi-temps et juste aux ultimes secondes du match quand sur un coup franc contesté et une charge suspecte sur le gardien mellali, le but d’égalisation à la 90ème minute  par le défenseur Jamal Harkass.

Les tribunes remuèrent sur fond de jets de projectiles et l’arbitre fut obligé d’arrêter le jeu pour plus de 3 minutes et le temps additionnel qui resta ne permit à aucune des deux équipes de marquer le but de la délivrance et M. Temsamani de renvoyer tout le monde dans leur banc de touche pour se préparer aux prolongations.

Au premier half des prolongations, les Mellalis se montrèrent plus offensifs devant des Rajaouis qui commencèrent à sentir un déficit en fraicheur physique. Les deux occasions les plus réelles furent des pieds des locaux dont un tir qui botta le poteau gauche de la cage d’Anas Zniti.

On entama le second half sur le même rythme et les deux coachs qui venaient d’épuiser tous leurs changements se contentèrent d’attendre un quelconque miracle, la balle de but de la délivrance peut-être, mais malheureusement pour les supporters des deux Raja, rien n’en fut et l’arbitre de renvoyer encore une fois les deux équipes pour  préparer la liste des tireurs des coups de pied de réparation.

Le suspense continua de plus belle, mais les hommes de Mohamed Alaoui Ismaïli ratèrent deux de leurs tirs de penalties pour que Zraida marque le quatrième tir et offre la qualification à son club le RCA qui, il faut le reconnaitre, a bien souffert devant une équipe mellalie bien organisée et qui méritait mieux, mais c’est le foot.

Rappelons que le RBM avait été cinq fois finaliste de Coupe du Trône depuis sa fondation en 1956, mais aussi finaliste de la coupe du Maghreb des clubs champions en 1974-75 et qu’il avait été champion du Maroc une fois en 1973-74. Hard Luck pour le Raja de Béni Mellal !