Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Coup de théâtre, Brahim Ghali quitte l'Espagne


Rédigé par S.A le Mardi 1 Juin 2021

Après 54 jours d'hospitalisation en Espagne ayant entraîné l'une des pires crises diplomatiques des 16 dernières années entre Rabat et Madrid, Brahim Ghali quitte l'Espagne quelques heures après sa comparution devant l'Audiencia Nacional.



Le leader des séparatistes du Polisario, Brahim Ghali aurait quitté le territoire espagnol et serait actuellement en route vers Alger, rapportent des médias espagnols. Ghali aurait reçu l'autorisation de sortie par des médecins de l’hôpital de Logroño dans la soirée du 1er juin, quelques heures seulement après sa comparution devant l’Audiencia Nacional. Le polisarien se serait dirigé par la suite vers l’aéroport de Pamplune, où il aurait pris un avion commercial vers l’Algérie.

Les autorités espagnoles ont confirmé le départ de Ghali qui aurait « quitté le territoire en utilisant les documents à son nom utilisés lors de son arrivée », avant d’ajouter que « les autorités marocaines ont été averties du départ de Ghali via les canaux diplomatiques ». Le chef séparatiste quitte ainsi l’Espagne après une hospitalisation de 54 jours ayant entraînée la pire crise diplomatique entre Rabat et Madrid des seize dernières années. 

Ce départ a été rendu possible par la décision du juge Santiago Pedraz qui n’a pas procédé à la détention préventive, et ce, malgré les risques d'exfiltration pointés du doignt par la défense des victimes. La seule condition exigée par le juge de l’Audiencia Nacional a été de fournir à la cour, une adresse ainsi qu’un numéro de téléphone espagnol pour contact, Ghali ayant opté de fournir celui de son avocat Manuel Ollé.

  


Dans la même rubrique :
< >