Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Coronavirus: Comment se protéger avec un patient infecté, placé en quarantaine à domicile ?


Rédigé par S.J avec MAP le Mardi 28 Avril 2020

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande, dans ce cas, d’appliquer des règles strictes, afin de prendre soin du malade, tout en évitant la contamination des membres de son foyer.



Des citoyens Marocains en confinement (Ph. AFP)
Des citoyens Marocains en confinement (Ph. AFP)
Compte tenu des connaissances actuellement limitées de la maladie causée par l’infection par le Covid-19 et de ses schémas de transmission, l’OMS recommande que les cas présumés d’infection par le virus soient isolés et suivis en milieu hospitalier. Cela permettra d’assurer à la fois la sécurité et la qualité des soins (au cas où les symptômes des patients s’aggraveraient) ainsi que la sécurité de la santé publique. 

Toutefois, pour diverses raisons envisageables, y compris les situations où les soins hospitaliers ne sont pas disponibles ou présentent des risques (capacités limitées et ressources insuffisantes pour répondre à la demande de services de soins), d’autres lieux pourront devoir être envisagés pour la prestation des soins. Détails. 

1. Qui sont les patients qui peuvent être soignés chez eux ? 

Les patients présentant des symptômes bénins et ne souffrant d’aucune infection chronique sous-jacente, comme la pneumopathie, la cardiopathie, l’insuffisance rénale ou l’infection immuno déprimante, susceptible de les exposer à un plus grand risque de complications, peuvent être soignés à domicile. Les mêmes principes en matière de soins à domicile s’appliquent aux patients diagnostiqués asymptomatiques, pour lesquels l’hospitalisation n’est pas nécessaire. 

2. Je suis patient présumé infecté par le Covid-19. Comment gérer ma présence à la maison pour ne pas contaminer mes proches ? 

Le patient doit être placé, seul, dans une pièce bien ventilée. Les autres membres de son foyer doivent, quant à eux, rester dans une autre pièce. Si cela n’est pas possible, une distance d’au moins un mètre doit être respectée entre le malade et les membres de sa famille. Le patient doit également limiter ses déplacements au sein du domicile et réduire sa présence dans les espaces partagés. 

3. Je suis patient présumé infecté par le Covid-19. Quels gestes appliquer pour protéger les membres de mon foyer ? 

Des règles d’hygiène respiratoire doivent être respectées, à tout moment, notamment par le malade. Celui-ci doit se couvrir la bouche et le nez lorsqu’il tousse, éternuer dans son coude et se laver les mains juste après. Un recours aux masques médicaux et mouchoirs en papier est préférable. Par ailleurs, le patient doit rester à son domicile jusqu'à la disparition de ses symptômes sur la base de conclusions cliniques et/ou de laboratoire, soit deux tests RT-PCR négatifs à au moins 24 heures d’intervalle.

4. Je prends soin du patient présumé. Comment puis-je me protéger ? 

Le nombre des aidants qui s’occuperont du patient doit se limiter à une personne en bonne santé et sans facteurs de risque. L’aidant doit porter un masque soigneusement ajusté sur le visage lorsqu’il se trouve dans la même pièce que le malade, le jeter après usage et se nettoyer les mains après l’avoir retiré. Il doit à tout prix éviter tout contact direct avec les liquides corporels du malade, en particulier les sécrétions orales, respiratoires et les selles. L’aidant ne doit en aucun cas partager la brosse à dents, les cigarettes, les mêmes serviettes, linge de toilette et le lit du patient présumé. 

5. Je prends soin du patient présumé. Comment nettoyer les objets contaminés de l’environnement immédiat du patient ? 

Les ustensiles de cuisine et la vaisselle utilisés par le malade doivent être lavés avec du savon ou du liquide vaisselle et de l’eau après usage et peuvent être réutilisés au lieu d’être jetés. Les surfaces touchées telles que les tables de chevet, les cadres de lits et les autres meubles de la chambre doivent être nettoyés et désinfectés quotidiennement avec un désinfectant ménager ordinaire contenant une solution chlorée diluée à 1%. L’aidant doit nettoyer les salles de bains au moins une fois par jour avec un désinfectant ménager ordinaire contenant lui-aussi une solution chlorée diluée à 1 %. Sans oublier de laver les vêtements, les draps et les serviettes de toilette des personnes malades à la main en utilisant de la lessive ordinaire et de l’eau, ou à la machine à 60–90 °C avec de la lessive ordinaire. Sans oublier, les poignées de porte, interrupteurs et tout autre objet partagé comme les télécommandes.