L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Consommation de sucre au Maroc : Où en est-on ?


Rédigé par A. CHANNAJE le Vendredi 4 Mars 2022

La consommation nationale de sucre est estimée à 1,2 million de tonnes par an, soit environ 36 kilos par personne et par an.



Consommation de sucre au Maroc : Où en est-on ?
La subvention moyenne du sucre à la consommation s’est établie à 3,4 milliards de dirhams durant les cinq dernières années pour une consommation moyenne annuelle de 1,2 million de tonnes, dont 25% est destinée aux industries agroalimentaires. C'est ce qu'a révélé,  mercredi au Parlement, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa.

Il a appelé ainsi à une convergence vers un consensus autour de solutions à même de garantir l’équilibre entre la préservation de la santé des citoyens et de la compétitivité des entreprises industrielles marocaines. Il a appelé également à « améliorer le cadre de la loi pour élaborer des normes obligatoires qui définissent la quantité maximale de sucre selon la nature du produit. ».

Avant cette déclaration de M. Lekjaa au Parlement , le Groupe Cosumar, seul acteur dans le domaine du sucre au Maroc, avait déjà livré, le 28 février dernier, quelques clés sur la filière sucrière au Maroc.

« L’allègement des mesures restrictives et l’ouverture des frontières ont soutenu la croissance de l’activité commerciale du marché local courant l’année 2021. Les ventes de sucre dans le marché domestique sont revenues à un contexte normatif d’avant la pandémie et en augmentation par rapport à 2020 », explique Cosumar , ajoutant que « grâce aux leviers de l’innovation et de la R&D, le déploiement de la smart agriculture dans l’ensemble des périmètres conjugué à l’accompagnement technique de proximité des équipes amont agricole sur le terrain, ont permis d’atténuer les effets de la sécheresse et du manque d’eau d’irrigation.

L’export en hausse malgré le renchérissement du fret
 
La production de sucre blanc a enregistré une baisse de 26% en 2021 et s’élève à 388 Kt contre 526 Kt en 2020, indique le Groupe dans un communiqué.

Par ailleurs, le volume des ventes sur le marché local affiche une croissance de + 5% par rapport à l’année précédente.

A l’export, le volume des ventes, dans le cadre du régime d’admission temporaire hors système de subvention, s’établit à 654 Kt à fin décembre 2021 contre 647 Kt à la même période en 2020, soit une croissance de 1,2% malgré un contexte de marché international difficile caractérisé par un manque de disponibilité et un coût élevé du fret.

Côté perspectives, le Groupe Cosumar indique qu’il maintiendra ses efforts et mettra en œuvre tous les moyens nécessaires pour l’accompagnement de ses partenaires agriculteurs afin d’assurer un bon déroulement de la campagne sucrière 2021-2022.


A. CHANNAJE