Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Conseil de gouvernement : L'élaboration de la loi de finance 2022 au menu


Rédigé par S.K. le Lundi 26 Juillet 2021

Un Conseil de gouvernement se tiendra mardi et suivra, au début de sa réunion, un exposé sur le bilan de la mise en œuvre de la loi de finance 2021 et les perspectives d'élaboration de celle de 2022, a indiqué ce lundi le département du chef du gouvernement.



Conseil de gouvernement : L'élaboration de la loi de finance 2022 au menu
Au cours du Conseil de gouvernement qui se tiendra mardi 27 juillet, huit projets de décret, seront examinés, dont le premier porte modification du décret relatif à la prorogation de la durée d'effet de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national pour faire face à la propagation du coronavirus (Covid-19), a précisé le département dans un communiqué. Le deuxième projet de décret détermine la composition du comité national chargé de la mise en œuvre des sanctions prévues par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies en lien avec le terrorisme et la prolifération des armes, leur financement et leur mode fonctionnement.

Le troisième projet de décret, poursuit le communiqué, porte sur la nomination aux fonctions supérieures, objet de délibération du Conseil de gouvernement et sur la création de l'Instance nationale des fonctions supérieures, tandis que le quatrième modifie et complète le décret portant application de la loi relative aux contrats de partenariat public-privé.

Le cinquième projet de décret concerne la Commission nationale du partenariat public-privé (PPP), a ajouté la même source.

Le sixième projet de décret concerne la qualification de l'autorité gouvernementale en charge des finances en vue de prendre certaines mesures liées à l'application de la loi portant transformation de le Caisse centrale de garantie en société anonyme, alors que le septième définit le montant de l'indemnité spéciale dont bénéficient le président et les membres de la Cour constitutionnelle, à la cessation de leurs fonctions.

Le dernier projet de décret modifie et complète le décret portant application de la loi relative à la lutte contre le dopage dans le sport.

Le Conseil achèvera ses travaux par l’examen de propositions de nomination à de hautes fonctions conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.