L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Conférence MSGBC Oil, Gas and Power : Le gaz naturel face aux investissements stratégiques


Rédigé par W. S. le Lundi 29 Août 2022

C’est ce 1er septembre 2022 que s’ouvre, au Centre international de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Dakar au Sénégal, la deuxième édition de la conférence-exhibition MSGBC Oil, Gas and Power. Les travaux se poursuivront le lendemain. Pour le rendez-vous de 2022, les organisateurs ont placé la rencontre sous le thème : « L’avenir du gaz naturel : la croissance grâce aux investissements stratégiques et à la réglementation », initiée par Energy Capital and Power (ECP).



Conférence MSGBC Oil, Gas and Power : Le gaz naturel face aux investissements stratégiques
En effet, le MSGBC, comme son abrégé l’indique, regroupe des pays de la sous-région que sont la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau et la Guinée Conakry. Sont également attendus à cette conférence d’importants investisseurs étrangers, avec des délégations venant des États-Unis, d’Australie, d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient, ainsi que des représentants d’autres pays africains comme le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Pour les organisateurs, cette deuxième édition intervient à un moment où les projets gazier et pétrolier de la sous-région, notamment ceux de Grand Tortue Ahmeyim (GTA) et Sangomar, connaissent des développements très encourageants, dans un contexte historique où le gaz est perçu comme l’énergie de transition par excellence. Ce qui fait dire à Mme Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des Energies du Sénégal, que cette deuxième édition du Sommet MSGBC Oil, Gas and Power, au moment où son Excellence Macky Sall est à la tête de l’Union Africaine, est « une bonne occasion pour nous de discuter de manière approfondie sur les questions de transition énergétique équitable, durable et adaptée aux besoins de l’Afrique, pour son développement. Nous avons la chance qu’elle se tienne avant le sommet de la COP 27 prévu au Caire en novembre 2022 ».

Revenus gaziers importants

Rappelons que la première édition de la conférence, qui s’est tenue en décembre 2021, a vu la participation de plus de 800 délégués, de plus de 60 intervenants et de 54 représentants des médias, ainsi que des émissaires de 24 pays. Lors de cette édition, il a été principalement question de la promesse de revenus gaziers importants. MSGBC Oil, Gas and Power 2021 a également souligné l’importance croissante de la technologie dans l’industrie énergétique de la région.

En outre, MSGBC Oil, Gas & Power 2021 a créé une plate-forme nationale pour un dialogue constructif sur la gestion des ressources naturelles, les investissements et les initiatives visant à améliorer la productivité et la durabilité de la matrice électrique actuelle.

Par ailleurs, cette rencontre de Dakar est placée sous le haut patronage du chef de l’Etat, Macky Sall, et sous l’égide du ministère du Pétrole et des Energies, en partenariat avec le COS-PETROGAZ (Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz), PETROSEN (Société des pétroles du Sénégal) et INPG (Institut national du pétrole et du gaz).




W. S.








🔴 Top News










 
Other