Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Comité exécutif de l’Istiqlal : Engagement constant dans la défense de l’intégrité territoriale


Rédigé par le Dimanche 8 Novembre 2020

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a organisé, mardi 03 novembre, une réunion par visioconférence, autour des développements liés à la question de l’intégrité territoriale du Royaume.



La réunion en question, tenue sous la présidence du Secrétaire Général, M. Nizar Baraka, s’est poursuivie le 7 novembre, à lumière des fortes connotations contenues dans le Discours de SM le Roi, à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte, confirmant la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud et rappelant les liens d’allégeance ainsi que les liens historiques et sociaux qui ont réuni durant des siècles les Sultans marocains et les tribus sahraouies.

Le Comité exécutif a également évoqué les luttes du Mouvement national et du peuple marocain sous l’égide de feu SM Mohamed V, pour l’indépendance et pour la réalisation de l’intégrité territoriale. Une lutte qui a été poursuivie par SM le Roi Hassan II, par l’initiative de la Marche Verte, un événement historique qui restera ancré dans l’esprit des Marocains.

Suite à une discussion approfondie sur l’évolution de la question de l’intégrité territoriale, le Comité exécutif a vivement salué le contenu du discours adressé par SM le Roi au peuple marocain. Discours porteur d’indications et de messages forts, confirmant la prédominance de la position marocaine sur la question de notre intégrité territoriale, la légitimité des initiatives politiques, juridiques et de développement que notre pays a adoptées et l’engagement du Royaume vis-à-vis des décisions de l’ONU, ainsi que de la relance du développement global dans les régions du Sud.

Le Comité exécutif a également renouvelé son engagement dans la mobilisation nationale, sous l’égide de SM le Roi, pour défendre l’unité territoriale et maritime de notre pays, en particulier le Sahara marocain, soulignant l’importance et la justesse de l’horizon futur que la vision royale éclairée dessine, en donnant un nouvel élan au développement dans les provinces du Sud.

Après avoir exprimé leur satisfaction à l’égard de la Résolution n° 2548 du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le Sahara marocain, annoncée le 30 octobre 2020, et qui reflète clairement la conviction croissante de la communauté internationale en le bien-fondé de la question de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, et la justesse et le sérieux de l’Initiative d’autonomie de nos provinces sahariennes sous la pleine souveraineté du Maroc, les Instiqlaliens ont salué l’appel du Conseil à toutes les parties de ce conflit fabriqué, y compris l’Algérie, à s’engager dans la série de tables rondes lancées par l’ONU pour aboutir à une solution politique.

En outre, le Comité exécutif du Parti de la Balance a condamné les tentatives désespérées et trompeuses du « Polisario » pour contourner les décisions et les efforts des Nations Unies et de son Conseil de Sécurité visant à instaurer la sécurité, la paix et la stabilité dans la région.

 
Une diplomatie qui réussit sur le plan régional et international

Le grand dynamisme dans lequel opère la diplomatie officielle marocaine, a également été salué lors de la réunion. Le Comité a souligné les acquis importants de cette diplomatie et l’efficacité de la stratégie de développement suivie par le  Royaume dans les régions du Sud. Autant d’efforts qui ont pu gagner un soutien croissant de la communauté internationale, lequel se traduit par une augmentation du nombre de pays qui retirent leur reconnaissance du Polisario, et par l’ouverture de consulats dans les villes de Laâyoune et de Dakhla, dont le dernier était celui des Emirats Arabes Unis.

La situation socio-économique en temps de pandémie... souci permanent de l’Istiqlal

Face à la situation économique et sociale de notre pays à la lumière de l’urgence sanitaire persistante due à la pandémie, le Comité exécutif a appelé le gouvernement à mettre en place un plan d’urgence immédiat pour protéger la vie des citoyens, en accélérant l’adoption de mesures exceptionnelles capables d’atténuer les effets de la récession économique actuelle et d’apporter un soutien aux personnes vulnérables, aux artisans,  aux auto-entrepreneurs, aux très petites entreprises en voie de disparition et aux secteurs productifs.

  


Dans la même rubrique :
< >