Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Colonies de vacances : Aucun signe avant coureur


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 9 Juin 2020

Les adultes sont sceptiques quant aux vacances d’été. Le flou règne, également, sur l’organisation des colonies de vacances.



Colonies de vacances : Aucun signe avant coureur
Habituellement, les périodes d’inscription aux colonies de vacances démarrent entre mai et juin, pour être organisés entre juillet et septembre de chaque année.
 
Sauf que, compte tenu des circonstances actuelles, jusqu’à ce jour “le ministère de la Jeunesse et des Sports ne s'est pas encore prononcé sur le sort des colonies de vacances”, déclare M. Khalid Nait, Responsable en chef de l’Organisation du Scout Marocain à Rabat. 
 
En attendant le projet de loi de finances rectificative, qui sera bientôt soumis au parlement, en vertu duquel on saura si les fonds alloués au programme national de colonies de vacances seront maintenus ou revus à la baisse, certains parents d’enfants ne cachent pas leur crainte de voir leurs petits entrer en contact avec des enfants et jeunes asymptomatiques du Covid-19, au cours des colonies de vacances. Parmi eux, M. Ahmed, père de deux enfants ayant respectivement neuf et quinze ans qui avoue : “Vu mon modeste travail et revenu mensuel, j’inscris chaque année mes enfants aux programmes des colonies de vacances afin qu’ils profitent pleinement de leurs vacances d’été. Exceptionnellement, cette année je ne pourrais les y envoyer, pour éviter tout risque de contamination”.  
 
Dans un contexte exceptionnel marqué par la pandémie, où les cours à distance ont remplacé la formation en présentiel, nul besoin de rappeler le risque encouru malgré l’importance des colonies de vacances sur le plan pédagogique. Elles sont essentielles, vu qu’elles complètent les compétences acquises à l’école en favorisant les activités pratiques et le développement personnel des enfants et des jeunes, mais la santé passe avant tout. 
 
Des centaines de milliers d’enfants et de jeunes participent annuellement
 
En 2019, plus de 270.000 enfants et jeunes ont bénéficié du Programme des colonies de vacances, organisé entre le 1er juillet et le 12 septembre par le ministère de la Jeunesse et du Sport, en partenariat avec la Fédération Nationale des Colonies de Vacances (FNCV). Au titre de la même année, une nouvelle plateforme électronique a été installée dans l’objectif d’améliorer les services fournis au profit des catégories concernées.
 
Quelques semaines avant l’annonce de l’état d’urgence au royaume, le Conseil d'administration de la FNCV, tenu samedi 29 février à Rabat, a fait savoir que quelque 275.000 enfants et jeunes bénéficieront du programme national "Vacances pour tous" au titre de l'année 2020.
 
Safaa KSAANI 

3 questions à Khalid Nait, Responsable en chef de l’Organisation du Scout Marocain à Rabat

Colonies de vacances : Aucun signe avant coureur


“Les colonies de vacances ne peuvent être effectuées à distance”
 


- Dans ce contexte caractérisé par la pandémie du nouveau coronavirus, les activités des colonies de vacances et du scoutisme peuvent-elles s’effectuer à distance ?  
 
- Depuis le début de la pandémie, pour préserver la santé des participants et des intervenants, les activités relatives au scoutisme ont démarré virtuellement, à travers des jeux, des activités manuelles, la lecture d’histoires…, quant à elles, les colonies de vacances ne peuvent avoir lieu à distance et individuellement. Elles sont caractérisées par la présence physique des bénéficiaires et des encadrants, sous un seul toit et autour de toutes les activités. 
 
- Quelle différence y a-t-il entre colonies de vacances privées et publiques ? 
 
- Les colonies de vacances publiques sont organisées par des associations qui dépendent du ministère de la Jeunesse et du Sport (MJS). Elles sont organisées dans des centres dotés des infrastructures adéquates, dans différentes villes et n’ont pas leurs propres moyens de transport. Tandis que les colonies de vacances privées sont organisées par des sociétés privées. Celles-ci possèdent de grands moyens financiers et ont des centres de colonies de vacances plus amplement équipés.
 
- Si elles ne sont pas organisées cette année, des emplois saisonniers seront à coup sûr perdus ? 
 
- Absolument. Tout comme les chefs cuisiniers, les chauffeurs travaillant pour le compte des colonies relevant des sociétés privées auront une occasion de moins pour travailler. 
 

Recueillis par S. K.  

 



  


Dans la même rubrique :
< >