Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Chichaoua / Sidi Mokhtar : Rendez-vous assuré avec le développement durable


Rédigé par Avec MAP le Jeudi 3 Septembre 2020

A quelque 26 km de Chichaoua, la commune de Sidi Mokhtar s’est inscrite dans le chantier de consolidation de ses infrastructures de base, à même de se doter d’une kyrielle de projets structurants.



Chichaoua / Sidi Mokhtar : Rendez-vous assuré avec le développement durable
Touchant aux différents secteurs socio-économiques, ces projets ont été conçus conformément à une approche volontariste et concertée plaçant l’élément humain au cœur des priorités, selon la vision prônée, à l’échelle nationale, par SM le Roi visant un développement équilibré et inclusif de l’ensemble des régions du Royaume. 

Au rang de ces projets figurent, un complexe culturel, une salle couverte omnisports, d’un coût de 6.220.000 DH, une piscine communale (2.500.000 DH), et un complexe moderne dédié au secteur de l’Artisanat (7.000.000 DH)...etc.

Dans le domaine de l’électricité, en partenariat avec l’ONEE, figurent le projet d’élargissement du réseau électrique, réalisés à 100%, ou encore le renforcement de la puissance du courant électrique au niveau du centre de Sidi Mokhtar (1.430.000,00 DH).

Dans le secteur de l’eau et de l’assainissement liquide, on dénombre une série de projets pilotes, dont celui de la construction d’une station de pompage et la poursuite des travaux d’assainissement liquide au quartier Al-Bassatine (2.000.000 DH), réalisé à hauteur de 70% dans le cadre d’un partenariat entre le Groupe Al-Omrane et le Conseil communal, ou encore le projet d’extension du réseau d’eau potable au niveau du centre de cette commune (4.000.000 DH), avec un taux de réalisation de 70%. 

D’autres projets concernent le secteur des routes et des ouvrages d’art, les espaces économiques (marché hebdomadaire), réalisé à 100% grâce à une enveloppe de 7.000.000 DH.

Dans le domaine de la culture, des sports et de la distraction, la commune a vu naître des projets structurants dédiés à l’épanouissement des jeunes, à l’instar d’une Maison de Jeunes (100% achevée), d’un coût de 3.000.000 DH. 

L’effort de développement porte aussi sur la mise à niveau des quartiers, la création d’espaces verts ou encore d’espaces de divertissement et de loisirs à l’image de celui de Hay Attakadoum (1.000.000 DH), réalisé en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), la commune et le conseil provincial. 

En matière de lutte contre la précarité, la commune est en phase de se doter d’un centre d’accueil des personnes en situation de vulnérabilité, dont les travaux de réalisation ont atteint 60%, pour un montant de 2.400.000 DH financés par l’INDH. 

Dans le secteur de la santé, le taux d’avancement des travaux de construction d’une unité des urgences de proximité a atteint 80%, nécessitant un budget de 2.000.000 DH. 

Pour ce qui est du secteur de l’enseignement, une école communautaire est en cours de construction (12.000.000 DH) dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Education Nationale et celui de l’Intérieur.

Dans le domaine de l’environnement, la commune accueille un projet phare qui consiste à protéger le centre de cette commune contre les inondations. Ce projet, dont le taux de réalisation a atteint les 40%, est d’un montant global de 15.000.000.000 DH financés dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, le conseil provincial, la commune et l’Agence du Bassin hydraulique de Tensift (ABHT). 

Avec MAP

  


Dans la même rubrique :
< >