Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Célébration virtuelle du « Jazz Day »


Rédigé par Kenza Aziouzi le Jeudi 30 Avril 2020

Une tradition qui fête son 10ème anniversaire, et qui a su s'implanter dans de nombreux pays dans le monde.



Le « Jazz Day » ou la journée internationale du Jazz est célébrée en mode virtuel pour cette année, en raison du coronavirus, a annoncé le Madajazzcar Festival ce 28 avril. Les adeptes de cette musique pourront donc suivre sur la page Facebook de Madajazzcar Festival des films et vidéos jazz, master class et performances d’artistes de jazz malagasy le 30 avril.

Tous les ans, une ville est sélectionnée pour accueillir cette Journée. Cette année, Le Cap, en Afrique du Sud, avait été désigné ville hôte et aurait dû accueillir les célébrations sous le thème « Origines et routes du jazz africain », afin de mettre en évidence l'identité africaine et le potentiel créatif du continent qui a inspiré cette musique.

Toutefois, en raison de l’actuelle pandémie du nouveau coronavirus, ces célébrations ne pourront pas avoir lieu comme prévu et elles se déplaceront donc sur la « toile » et les amateurs de jazz se tourneront vers leurs écrans d'ordinateur et de télévision pour voir leurs spectacles.

A cet effet, la directrice générale de l'UNESCO, Mme Audrey Azoulay a souligné dans un message que cette Journée est donc l’occasion « de célébrer le pouvoir du jazz, qui accompagne au quotidien les personnes confinées et celles qui ne peuvent pas l'être », ajoutant que « c'est toute cette magie du Jazz dont nous avons besoin en cette période où, collectivement, nous nous rappelons à quel point la musique, et l'ensemble des autres arts, nous sont essentiels ».

Ainsi, pour que les airs de Jazz continuent à résonner et à nous entraîner, poursuit Mme Azoulay, l'UNESCO, avec son partenaire le Herbie Hancock Institute of Jazz, assureront la diffusion de cours et performances de Jazz, avec la participation de grands noms du genre.

A ce titre, un appel est lancé par les organisateurs de cette Journée et les autres parties impliquées dans le monde entier, afin de recevoir des concerts filmés à la maison, des messages vidéo et tout autre expression de solidarité.

Des légendes du Jazz

Parmi les victimes du nouveau coronavirus, on retrouve un bon nombre de musiciens de jazz. Des légendes comme le pianiste et éducateur Ellis Marsalis Jr. – père du trompettiste Wynton Marsalis -, Mike Longo, pianiste et directeur musical de Dizzy Gillespie, Wallace Roney, le trompettiste de renommée mondiale, le saxophoniste Marcelo Peralta ainsi que le saxophoniste Manu Dibango, icône de la musique afro-jazz, le guitariste Bucky Pizzarelli et le contrebassiste Henry Grimes, pour n’en citer que quelques-uns.

Au Maroc, plusieurs Festivals du Jazz sont organisés dans différentes villes du Royaume comme Tanger (Tanjazz), Casablanca, Essaouira, le Festival du Jazz de Chellah (Rabat) et Anmoggar n’jazz d’Agadir, dans le noble but de faire connaître davantage ce genre musical et de le faire découvrir à un plus large public.

A l'occasion de la « Journée internationale du Jazz » ce jeudi 30 avril, nous vous proposons de revivre le concert qu'a donné John Coltrane et son quartette à Comblain-la-Tour en 1965.


  


Dans la même rubrique :
< >