Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca-Settat: « Qimam Intelaka », un nouveau programme d’accompagnement des TPE


Rédigé par H.C le Mercredi 14 Juillet 2021

Une convention de partenariat a été signée ce mercredi 14 juillet à Casablanca pour le lancement du programme d’accompagnement dédié aux TPE régionales "Qimam Intelaka". L’objectif fixé est d’accompagner 700 porteurs de projets à l’horizon juillet 2022.



La convention a été signée par le Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), la Fondation Création d’Entreprises du groupe BCP et la Banque centrale populaire.


 
Le programme « Qimam Intelaka », objet de la convention de partenariat, cible les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises (PIAFE). Il vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région Casablanca-Settat, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets, durant l’ensemble des phases de leurs projets. Cela va du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises.


En plus de promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région Casablanca-Settat, le programme « QIMAM INTELAKA » a pour cible les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme Intégré d'Appui et de Financement des Entreprises (PIAFE). Il consiste à assurer un accompagnement des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets. « Cela va du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises », indique la même source.


L’entreprenariat nécessite un écosystème et la complémentarité et la synergie entre cet écosystème, c’est ce qu’a déclaré Hassan Dabagh, représentant de la Fondation Création d'Entreprises - Banque Populaire. « L’objectif fixé est d’accompagner 700 porteurs de projets à l’horizon juillet 2022, de financer 70% des projets accompagnés, à travers une déclinaison préfectorale et provinciale et d’organiser des événements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région. » ajouta-t-il lors de l’évènement de signature du programme.


 « Ce programme représente une grosse pierre dans l’édifice de l’accompagnement entrepreneurial au Maroc. L’ANAPEC a accompagné dans le cadre de ce projet entre 3500 et 4000 projets dont 50% arrivent à la phase finale à savoir celle du financement. Les jeunes représentent une grande partie de ces entrepreneurs auxquels nous présentons un service d’accompagnement à partir de la phase de création d’entreprise au financement » a déclaré le directeur régional de l’ANAPEC
Pour rappel, le PIAFE vise à accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet de l’appui et de l’accompagnement, à travers une coordination d’actions au niveau régional.

Dans ce cadre, le comité de suivi du programme « QIMAM INTELAKA » veille à l’application des actions de ce projet en concordance avec le PIAFE, au profit des jeunes porteurs de projets et des TPE, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région.