L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

Casablanca-Settat : Des projets culturels, environnementaux et socio-économiques approuvés


Rédigé par C. B. ( avec MAP ) le Mercredi 7 Juillet 2021

Le Conseil régional de Casablanca-Settat a approuvé, lundi 6 juillet lors de sa session ordinaire du mois, plusieurs projets de développement à caractère socio-économique, culturel et environnemental.



Sous l’égide du Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Saïd Ahmidouch, le Conseil a approuvé quatre conventions de coopération et de partenariat concernant les études réalisées pour l’élaboration d’un diagnostic territorial sur les barrages dans la région dans le cadre de la promotion du développement du tourisme rural. Cela concerne les rives des barrages de Oued Al-Maleh, Sidi Saïd Ben Mâachou, Al-Massira, Tamesna, Daourat, Koudiat El Garn, Amfout et Oued Hassar.

Des projets touristiques seront également réalisés en deux phases dans les barrages concernés. La première phase prévoit la construction et la mise à niveau des infrastructures de base pour les projets touristiques, et la seconde phase concerne la réalisation de projets complémentaires avec des investisseurs privés.

Le Conseil a également consacré 5 millions de dirhams pour contribuer à la réhabilitation et l’aménagement du marché hebdomadaire de la commune d’El Gara dans le cadre du mécanisme de mise à niveau des marchés du monde rural.

Il a également affecté près de 2,27 millions de dirhams pour la création d’une unité de production de lait et ses dérivés au profit d’un groupement de coopératives dans la province de Sidi Bennour.

Le coût de ce projet est estimé à 7,97 millions de dirhams. Par ailleurs, le Conseil a entériné une augmentation de l’apport de la région dans le capital de la Société de transport de Casablanca. Le montant transféré ou qui sera transféré durant l’année en cours est estimé à 686 millions de dirhams. Les membres du Conseil ont, en outre, adopté un projet d’extension et de renforcement de la Route régionale N°316 dans le cadre du programme de développement régional. La contribution de la région pour la réalisation de ce projet, qui nécessite un budget de 110 millions de dirhams, est estimée à 40 millions de dirhams.

Le soutien des personnes en situation d’handicap dans l’agenda Lors de cette session, plusieurs projets destinés à soutenir l’auto-emploi des femmes (programme Bjanbak) et les personnes en situation
d’ handicap (programme Beimkanik), ont été approuvés. Il s’agit également d’appuyer l’économie sociale et solidaire dans le cadre du projet « Mouazara».

Sur le plan culturel, le Conseil a adopté une convention visant la préservation et la valorisation du patrimoine urbain du Grand Casablanca pour la période 2021-2025 à travers la coordination des différents projets en cours de réalisation ou programmés par la Société Casablanca patrimoine, la Société d’aménagement de Casablanca et l’Agence urbaine de Casablanca. S’agissant du volet environnemental, le Conseil a approuvé le projet de protection de la province de Nouaceur contre les crues de l’Oued Bouskoura dans le cadre du programme de développement régional, et décidé de construire une station d’épuration des eaux usées dans la zone industrielle « Sapino » relevant de la province.

C. B. (avec MAP)

 


“Villes accessibles” : où en est-on ?
 
Dans le cadre de l’exécution du programme gouvernemental 2021-2017, le ministère de la solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille a défini, depuis 2018, un programme appelé « Villes accessibles » en partenariat avec plusieurs collectivités territoriales. Ce programme s’inscrit dans le cadre des conventions de partenariat entre le ministère de la Solidarité, du Développement Social, de l’Egalité et de la Famille et des Collectivités Territoriales de : Rabat, Casablanca, Tanger, Oujda, Fès, Meknès, Béni Mellal, El Jadida, Salé, Inezgane, Agadir, Kénitra, Taza, Berkane, Tétouan, Ouezzane, Souk Arbiaa El Gharb, Safi, Ouarzazate et Dakhla. Trois ans après le lancement de ce chantier d’envergure, il semble qu’on est loin de pouvoir concrétiser ce projet, d’ici la fin de cette année.
 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2022 - 17:39 Casablanca : Lutte sans relâche contre la rage






🔴 Top News