Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca: Inauguration du centre d’accompagnement de la personne âgée «Essafa»


Rédigé par Hajar LEBABI (avec MAP) le Lundi 26 Avril 2021

L’accompagnement des personnes âgées est une nécessité qui devrait s’intégrer parmi les priorités des autorités locales. Dans ce sens, la ville de Casablanca vient de se doter du centre «Essafa» pour les personnes âgées.



Le centre d’accompagnement de la personne âgée « Essafa », destiné à accompagner les personnes âgées en situation précaire, a été inauguré, vendredi à Casablanca.

Un centre à plusieurs vocations 

D’un budget global de 1 million dh (700.000 dh pour les opérations d’aménagement et 300.000 dh pour les équipements médicaux et bureautiques), ce centre est le fruit d’une contribution du Rotary club de Casablanca Marina (40 pc), de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) (10pc) et des sponsors (50 pc).

Dans une déclaration, le président du Rotary club de Casablanca Marina, Mchich Alami Mohamed Ali, a indiqué que le Rotary club de Casablanca Marina, soutenu par ses partenaires et sponsors a mis au cœur de son plan d’action, la réalisation du centre Essafa afin d’apporter sa contribution dans le domaine social.

Ce centre aura pour vocation la prévention de maladies, la prise en charge, le suivi et l’accompagnement de la personne âgée dans un cadre de Partenariat Public/Privé, ajoute M. Mchich Alami, précisant que le Rotary Club de Casablanca Marina a mis en place un système pour faire bénéficier gratuitement les personnes âgées en situation précaire.

Pour sa part, Mme Amina Moutawakkil, responsable de la commission centre « Essafa » a indiqué que ce centre, équipé d’un matériel médical approprié, offrira des actes de première nécessité, des consultations médicales, des séances de Kinésithérapie et un accompagnement pour une meilleure prise en charge de la personne âgée.

Dans le cadre de la convention impliquant la préfecture Hay Hassani, le Rotary Club de Casablanca Marina et l’association de quartier «ATAAZOR», il revient à cette dernière d’en assurer la gestion opérationnelle quotidienne. Aussi, des médecins volontaires de différentes spécialités interviendront à titre gracieux et solidaire.

Avec une population de plus de 500.000 habitants, la préfecture de Hay Hassani enregistre un besoin manifeste en matière de service de santé. Situé au cœur de la commune d’arrondissement de Hay Hassani, le centre Essafa pourrait répondre à ce genre de besoin.

Ce centre, dont la cérémonie d’inauguration a été présidée par le gouverneur de la préfecture d’arrondissement Hay Hassani, Khadija Benchouikh, a été mis en place par le Rotary Club de Casablanca Marina, en partenariat avec la préfecture de Hay Hassani, l’INDH, l’Association ATAAZOR et le ministère de la Santé. Il s’inscrit dans l’un des 7 axes stratégiques du Rotary International, particulièrement la lutte contre les maladies.

L’inégalité même chez les personnes âgées 
Les personnes de plus de 60 ans constituaient, en 2019, 9,6% de la population du Maroc, soit 3.209 millions. Appelées également seniors, troisième âge, quatrième âge, aînés… Les personnes de cette tranche d’âge connaissent, pour la plupart, une vulnérabilité qui nécessite une attention particulière, liée à l’accélération du processus inexorable de vieillissement avec tout ce que cela comporte comme problématiques de santé et de dépendance. Au Maroc, 52% des personnes âgées sont des femmes. En 2015, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) avait pointé du doigt, dans son rapport concernant les personnes âgées, l’inégalité hommes-femmes qui contribue à ce que les femmes âgées soient les plus exposées à la précarité économique, aux difficultés d’accès aux services sociaux et à l’absence de protection sociale et médicale.