L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Cancer du sein au Maroc : 34 nouveaux cas et 11 femmes en décèdent chaque jour (expert)


Rédigé par Mariem LEMRAJNI Mardi 31 Octobre 2023

Le cancer du sein demeure le type de cancer le plus fréquent au Maroc. Chaque jour, 34 cas sont détectés et 11 femmes décèdent de cette maladie, soit 12.000 cas annuels et 4.000 décès. Ces chiffres soulignent l'ampleur du défi que représente le cancer du sein dans le pays et la nécessité d'une action continue pour le dépistage précoce et le traitement de cette maladie.



Au Maroc, le cancer du sein demeure un sujet de préoccupation majeure et les statistiques disponibles révèlent une situation alarmante. En effet, plus d'un cancer sur cinq diagnostiqués, qu'il s'agisse d'hommes ou de femmes, se révèle être un cancer du sein, soit 22,6% des cas. Plus inquiétant encore, près de deux cancers sur cinq identifiés chez les femmes sont des cancers du sein, atteignant une prévalence de 38,1%, d’après le Dr Tayeb Hamdi, expert en politique et systèmes de santé.

Ces chiffres soulignent l'importance cruciale de la sensibilisation, du dépistage précoce et de l'accès à des soins de qualité pour lutter contre cette maladie et atténuer son impact sur la santé des femmes au Maroc.

Dans une analyse présentée à « L'Opinion », Dr Hamdi nous dévoile des données frappantes : chaque jour, 34 cas de cancer du sein sont diagnostiqués au Maroc, ce qui équivaut à un total de 12.000 cas par an. De plus, chaque jour, 11 femmes perdent la vie en raison de cette maladie, aboutissant à un triste bilan annuel de 4.000 décès.

En 2020, le cancer du sein est devenu le cancer le plus fréquent au niveau mondial, avec 2,26 millions de cas diagnostiqués et 685.000 décès. Cette progression inquiétante a propulsé le cancer du sein à la première place des types de cancer, reléguant les cancers du poumon à la deuxième position pour la première fois de l'Histoire.

Cependant, il est essentiel de souligner que le pronostic de ce cancer est relativement favorable lorsqu'il est détecté et pris en charge précocement. Dans ces cas, les complications sont minimisées, et la survie est souvent comparable à une vie normale. Malheureusement, en cas de diagnostic tardif, les traitements deviennent plus complexes, les complications plus fréquentes, et la survie est considérablement réduite. Cela met en lumière l'importance de la sensibilisation, de la prévention et du dépistage régulier pour lutter contre le cancer du sein et améliorer les perspectives de survie de ceux qui en sont touchés.

Dans cette optique, les spécialistes recommandent aux femmes de réaliser une mammographie tous les 2 à 3 ans dès l’âge de 50 ans, pour détecter les cancers du sein précocement et assurer une meilleure prise en charge et plus de chance de guérison.

De plus, l'apprentissage de l'autopalpation mensuelle des seins dès l'âge de 25 ans, après la période des règles, demeure un autre outil essentiel pour repérer tout changement dans la poitrine, incitant ainsi à consulter un professionnel de la santé et à obtenir un diagnostic précoce. Pour les femmes présentant des facteurs de risque, ces examens peuvent être recommandés bien avant l'âge de 50 ans.

« On estime qu’une femme sur 10 fera un cancer du sein au cours de sa vie, et qu’en général une femme sur 25 décédera d’un cancer du sein », ajoute Dr Tayeb Hamdi.

La bataille contre le cancer du sein reste un enjeu de santé de premier plan au Maroc, exigeant une vigilance constante et une collaboration étroite pour sensibiliser à cette maladie et investir dans des programmes de prévention et de soins afin d'améliorer les taux de survie et la qualité de vie des patientes.








🔴 Top News