Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Canada-Maroc: le président de l'Université Concordia plaide pour davantage d'échanges académiques


Rédigé par La Rédaction avec la MAP le Samedi 23 Avril 2022

Le président et vice-chancelier de l’Université Concordia de Montréal, Graham Carr a émis le souhait de voir davantage d'échanges et de partenariats avec la communauté académique au Maroc dont il a salué les avancées notamment dans le domaine de l’énergie verte et la durabilité.



"Nous voulons bâtir des ponts, être des moteurs de changement et nouer des collaborations fructueuses avec le Maroc", a déclaré M. Carr à la clôture d’une "journée des dialogues académique et scientifique" organisée en format hybride par l’ambassade du Royaume au Canada et l’Université Concordia, dans le cadre de la célébration du 60eme anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. En tant qu'institution d’enseignement supérieur qui accorde la priorité à des domaines qui "servent à faire évoluer vers le mieux-être la société", l'Université Concordia est en mesure, a-t-il dit, de promouvoir davantage les échanges avec la communauté académique et scientifique marocaine dans un esprit de bénéfice mutuel.

M. Carr a émis le souhait de pouvoir effectuer prochainement une visite de travail au Maroc et d’accueillir davantage d’étudiants marocains au sein de son Université qui n’en compte actuellement que 150 sur un total de 50.000 en provenance de 150 pays à travers le monde. Il a, par ailleurs, précisé que Concordia compte une centaine de lauréats marocains titulaires d’un de ses diplômes.

L’académicien a aussi mis en relief les relations et partenariats académiques “solides” qui existent déjà entre l’Université Concordia et l’Université Mohamed VI Polytechnique, dans le domaine de l’énergie, de la durabilité, des technologies de l’information et de la communication et de la santé.

Il s’est félicité, à ce propos, de l’accord de "mobilité estudiantine et professorale" signé à cette occasion entre les deux institutions d’enseignement supérieur.

Cet événement qui a été ouvert par une intervention de la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali, a été également marqué par la signature d’un mémorandum d’entente entre le Centre culturel marocain (Dar Al Maghrib) à Montréal et l’Université Concordia avec l’ambition de "renforcer la coopération et le rapprochement des cultures" des deux pays.

Le mémorandum a été signé par la Vice-présidente intérimaire de la recherche et des études supérieures à l'Université Concordia, Paula Wood Adams et la directrice du Centre culturel marocain, Houda Zemmouri, lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, le Consul général du Royaume à Montréal, M’hamed Ifriquine. Outre M. Carr, des responsables canadiens et des membres de la communauté marocaine établie dans le pays nord-américain ont également pris part à la cérémonie. Au terme de l'événement, les participants ont été conviés à une réception-Iftar donnée par l’ambassadeur du Maroc au Canada.

Cette journée de "dialogues académique et scientifique" a réuni des industriels, des académiciens et des chercheurs tant de l’Université de Concordia, que de l’Université Euromed de Fès, l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguérir, l’Institut de la Recherche en énergie solaire et nouvelles énergies, le Centre national de la Recherche scientifique et technique et la Fondation MaSCIR pour l’innovation et la Recherche.

L’évènement se veut une plateforme pour le réseautage et l’échange d’informations et d’expériences en vue de nouvelles collaborations et de partenariats entre les communautés académiques et scientifiques des deux pays.