Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

BIM envisage de céder 35% de ses magasins au Maroc


le Mercredi 9 Décembre 2020

Après une polémique féroce en début de l’année, et la mise en examen de l’Accord de Libre Échange entre le Maroc et la Turquie en octobre de l’année courante, le distributeur turc BIM entre en discussion avec Blue Investment Holdings pour la cession de 35 % de sa filiale marocaine



Selon une publication de l’agence d’informations spécialisée dans la gestion publique et l'économie africaine, Econfin, l’enseigne turque de distribution de produits alimentaires BIM est en pourparlers avec Blue Investment Holdings de private equity. 

Le distributeur turc envisagerait de céder 35 % de parts de sa filiale marocaine BIM Stores Maroc à Blue Investment Holdings, précise l’agence, ajoutant que cette transaction devrait s’effectuer « pour un montant qui se situerait autour de 70 millions de dollars avec un ajustement du prix qui pourra varier entre 7 et 12 millions de dollars ». 

Une transaction potentielle qui intervient deux mois seulement après la décision du groupe turc « d’évaluer ses actifs au Maroc et en Egypte avec l’option de nouer des partenariats avec des investisseurs locaux ou étrangers ».

Il importe de rappeler que l’enseigne turc, qui compte 529 magasins au Maroc, a fait l’objet d’une grande polémique au début de l’année courante lorsque Moulay Hafid El Alamy a fait remarquer que plus de 30.000 points de vente ont dû fermer boutique depuis son implantation au Royaume en 2009, menaçant qu’il n’hésiterait pas de fermer les magasins de BIM, si ces derniers persistaient à vendre des produits turcs au dépens des produits marocains.

Aussi, notons que le Royaume a insisté à mettre en examen l’accord de libre-échange entre le Maroc et la Turquie, pour enfin aboutir à un nouvel accord, le 24 août dernier, qui a été adopté  en Conseil des ministres le jeudi 8 octobre.