L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Automobile : L'Etat s'engage à former des talents qualifiés aux nouveau métiers pour Renault


Rédigé par Anass Machloukh Jeudi 23 Mars 2023

Dans sa stratégie d’électrification de ses gammes, Renault Maroc cherche de nouveaux talents qualifiés dans les nouveaux métiers de l’industrie automobile. Ce que l’Etat lui a accordé à travers deux conventions destinées à adapter l’offre de formation professionnelle aux besoins du constructeur. Détails.



Photo : Nidal
Photo : Nidal

En pleine transition électrique, le secteur automobile évolue tellement vite que la nature des emplois industriels change. Le Groupe Renault Maroc est en quête de nouvelles compétences pour des métiers plus qualifiés et conforme avec les nouvelles tendances.  Pour sa part, l’Etat lui promet de fournir des techniciens et des cadres formés qui répondent à ses besoins. Raison pour laquelle il a été procédé à la signature de deux conventions pour le renforcement de la formation dans l’industrie automobile. La cérémonie a eu lieu, ce jeudi, à Rabat, en présence, du Ministre de l’Inclusion Economique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la Directrice Générale de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), Mme Loubna Tricha, le Directeur Général Renault Group Maroc, Mohamed Bachiri, et le Directeur Général de la société SNOP-Groupe FSD Maroc, Tajeddine Bennis.

Il s’agit d’un partenariat public-privé qui « vise à accompagner l’évolution et le développement de l’industrie automobile par la préparation des ressources humaines qualifiées et en adéquation avec les besoins en compétences des industriels ».  

La première convention signée avec Renault Group Maroc consiste à développer une offre diversifiée de formation professionnelle dédiée au secteur automobile, ainsi qu’à répondre aux besoins en Ressources Humaines du Groupe et son écosystème. En vertu de cette convention, Renault Group Maroc s’engage à accompagner l’OFFPT dans le développement de cursus de formation, notamment dans l’industrie 4.0 et les énergies renouvelables, et également à définir les équipements technico-pédagogiques au profit des cités des métiers et des compétences (CMC) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Casablanca-Settat. Renault Group Maroc contribuera également à la création d’un incubateur des start-up relatif au secteur Automobile au niveau de la CMC de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

« Aujourd’hui, cette convention de partenariat vient appuyer l’OFPPT dans la mise en place des programmes de formations adéquats pour répondre aux évolutions technologiques du secteur automobile», a expliqué Mohamed BACHIRI, Directeur Général Renault Group Maroc et Coordinateur du Pôle Industriel Maroc.

La seconde convention signée avec la société SNOP porte sur le développement d’une offre de formation en « maintenance industrielle ». Dans le cadre de cette convention, la société SNOP procèdera au développement de la formation alternée en maintenance industrielle et assurera les équipements technico-pédagogiques au profit de certains centres de formation de l’OFPPT dont les formateurs pourront aussi bénéficier des sessions de formation avec une certification.

« Les conventions signées aujourd’hui permettront le développement de nouvelles compétences dans un marché de l’emploi dans le secteur automobile en permanente évolution et l'insertion des jeunes dans le tissu productif national », a déclaré le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, ajoutant que «les efforts se poursuivent pour relever les nouveaux défis d’une formation professionnelle en adéquation avec l’écosystème et favoriser ainsi la montée en performance de l’industrie marocaine».

De son côté, Mme Loubna Tricha, la Directrice Générale de l’OFPPT, a déclaré « Nous sommes heureux de pouvoir accompagner aujourd'hui à travers cette signature Renault Group Maroc et SNOP dans le développement d'une formation adaptée aux évolutions techniques et technologiques du secteur automobile. Ces conventions illustrent une conviction commune que le capital humain est au centre du développement des secteurs industriels ». 

Des comités de pilotage et de suivi seront mis en place afin s’assurer la mise en œuvre de ces deux conventions.
 









🔴 Top News