Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après la sanction de la HACA, Luxe Radio suspend "Les Matins Luxe"


Rédigé par S.K. le Dimanche 7 Novembre 2021

Le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle rappelle à l'ordre sévèrement Luxe Radio. Après un avertissement adressé pour manquement au respect de la dignité des personnes, Luxe Radio informe de la suspension de l'émission "Les Matins Luxe" pendant trois semaines. Détails.



Ce dimanche 7 novembre, Luxe Radio informe ses auditeurs que l'émission "Les Marins Luxe" sera suspendus pendant 3 semaines à partir du lundi 8 novembre. Et ce suite à une nouvelle décision prise par le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle (CSCA) «suite aux propos de notre chroniqueur Rachid Achachi qui a comparé l'adoption du pass vaccinal au Maroc à "L'Allemagne nazie des années 40"».

Tout en prenant acte de cette décision, Luxe Radio «condamne ces propos touchant à la dignité des responsables de la gestions de la chose publique sanitaire dans notre pays", tient-on à souligner. Et d'ajouter que la Radio continuera à oeuvrer dans le pluralisme d'opinions et l'élévation culturelle, conformément à ses valeurs. 

Par ailleurs, cette décision prise par le CSCA est la deuxième en un seul mois. En effet, jeudi dernier, Luxe radio a été condamnée pour «atteinte à la dignité et à l’honneur» d’Omar Radi et Imad Stitou. Pour mémoire, le Conseil a été saisit par les parents d’Omar Radi et par Imad Stitou, le 16 juillet dernier, suite à la diffusion de l’émission «Les Matins Luxe» sur Luxe radio durant laquelle des propos ont été tenus de manière à porter atteinte à la dignité d’Omar Radi et d’Imad Stitou.  

Le CSCA a ainsi estimé que l’absence des deux personnes concernées pour «exposer leur position» et se défendre constitue une «atteinte à la dignité et à leur honneur», et que la tenue des propos était «en deçà des exigences de maitrise d’antenne et de l’obligation de veiller au sérieux, à l’équilibre et à la rigueur dans la prise de parole».