L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Apprentissage : L’UNICEF met la lumière sur le rôle des compétences


Rédigé par Siham MDIJI le Mardi 19 Juillet 2022

Dans une récente étude, l’UNICEF souligne l’importance de l’acquisition d’un ensemble de compétences pour réussir à l’école, au travail et dans la vie quotidienne. Détails.



La lecture, l’écriture ou encore les calculs de base sont des compétences fondamentales que chaque enfant est censé acquérir à l’école. Néanmoins, pour réussir à s’épanouir dans le monde d’aujourd’hui, les enfants et les jeunes devront développer une large gamme de compétences leur permettant de réussir aussi bien à l’école qu’au travail et dans la vie, c’est ce qui ressort d’un rapport du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Ce dernier, intitulé « Rétablir l’apprentissage : Les enfants et les jeunes sont-ils sur la bonne voie en matière d’acquisition des compétences », explique qu’en plus des compétences de base ou fondamentales, les jeunes auront besoin de compétences transférables, également appelées « compétences de la vie courante » ou « compétences socio-émotionnelles ». Il s’agit également de compétences numériques leur permettant d’utiliser et de comprendre la technologie, de compétences professionnelles pour les aider à intégrer la vie active, et de compétences entrepreneuriales pour entreprendre dans les domaines commercial et social.

« Les pertes colossales et la hausse des inégalités en matière d’éducation dues aux fermetures d’écoles ont mis en évidence à quel point il était urgent de rattraper les retards d’apprentissage et d’acquisition des compétences », a fait savoir l’institution onusienne, tout en soulignant que « l’UNICEF, l’UNESCO et la Banque mondiale ont décidé d’unir leurs efforts à travers la Mission : Rétablir l’éducation en 2021 ».

« Les fermetures d’écoles prolongées dues à la pandémie de Covid-19 ont perturbé l’acquisition des compétences, en particulier pour les enfants et les jeunes qui accusaient déjà un retard ainsi que dans les pays à revenu intermédiaire inférieur, où se trouvent le plus grand nombre de jeunes », peut-on lire dans le rapport.

En effet, les jeunes marocains sont classés à un niveau moyen en termes de compétences de base, de compétences numériques et de compétences professionnelles, et inférieur à la moyenne en termes de compétences de vie et de compétences entrepreneuriales.

L’UNICEF a alerté sur la nécessité de mieux suivre les progrès en matière de développement des compétences, en particulier à la lumière de la priorité mondiale de restauration de l’éducation en réponse aux perturbations associées à la crise du Covid-19, et a appelé à des investissements urgents pour faire face à la crise mondiale de l’apprentissage et des compétences.

Développement des compétences : Processus cumulatif

Ledit rapport qui s’appuie sur les données les plus récentes recueillies au cours des dix dernières années lors de différentes évaluations à grande échelle et d’enquêtes auprès des ménages, dresse un état des lieux de l’acquisition des compétences chez les enfants âgés de 36 à 59 mois, les enfants d’une dizaine d’années, et les jeunes de 15 à 24 ans.

En se basant sur les données disponibles par 77 pays, « moins de 75% des enfants âgés de 36 à 59 mois sont en bonne voie en termes de développement », tandis que « vers l’âge de 10 ans, seule la moitié des enfants environ ont développé des compétences fondamentales en lecture », a-t-il mentionné. Et d’ajouter que « moins de la moitié des jeunes sont en bonne voie pour acquérir l’éventail complet des compétences nécessaires pour réussir à l’école, au travail et dans la vie ».

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance a fait observer, sur la base de 38 pays disposant de données, que « seuls deux jeunes sur cinq sont en bonne voie pour acquérir les compétences en lecture et en mathématiques de niveau secondaire, les compétences transférables concernant la citoyenneté mondiale, ainsi que les compétences numériques permettant de réaliser des activités informatiques simples ». Des éléments de preuve qui indiquent que le niveau d’acquisition des compétences est bas parmi les jeunes, et tout particulièrement dans les pays à faible revenu où la part des jeunes en bonne voie pour acquérir des compétences est la plus faible.

Face à ces défis, l’UNICEF et ses partenaires oeuvrent activement à l’élaboration d’outils plus complets et plus inclusifs pour mesurer le développement des compétences, à commencer par les instruments Life Skills and Citizenship Education (Compétences de la vie courante et instruction civique) pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.




Siham MDIJI








🔴 Top News











 
Other