Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Angleterre : Les Marocains exclus de la liste des personnes non-soumises à la quarantaine


Rédigé par Hajar Lebabi le Vendredi 3 Juillet 2020

Le gouvernement britannique a publié, aujourd’hui, la liste des 59 pays et territoires qui formeront des «couloirs de voyage avec l'Angleterre». Cela signifie que les voyageurs en provenance de ces pays ne devront pas être soumis à un isolement. Encore une fois, le Maroc est exclu de la liste.



Angleterre : Les Marocains exclus de la liste des personnes non-soumises à la quarantaine
À partir du 10 juillet, les personnes arrivant en Angleterre en provenance d'une cinquantaine de pays, seront exemptés de quarantaine. En revanche, l'isolement de 14 jours restera toujours obligatoire pour les personnes arrivant des pays qui ne figurent pas dans la fameuse liste.

Les pays inclus sur la liste des couloirs de voyage sont : Andorre, Antigua-et-Barbuda, Aruba, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Bonaire, Saint-Eustache et Saba, Croatie, Curacao, Chypre, République Tchèque, Danemark, Dominique, Îles Féroé, Fidji, Finlande, France, Polynésie française, Allemagne, Grèce, Groenland, Grenade, Guadeloupe, Hong Kong, Hongrie, Islande, Italie, Jamaïque, Japon, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Malte, Maurice, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle Calédonie, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Réunion, Saint Marin, Serbie, les Seychelles, Corée du Sud, Espagne, St Barthelemy, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte Lucie, St Pierre et Miquelon, Suisse, Taïwan, Trinité-et-Tobago, Cité du Vatican, Vietnam. Les 14 territoires britanniques d'outre-mer seront également exemptés.

Le gouvernement britannique annonce, tout de même, sur son site officiel que «cette liste pourrait être complétée au cours des prochains jours à la suite de nouvelles discussions entre le Royaume-Uni et des partenaires internationaux».

Il s'agit de la troisième fois, que le Maroc se fait virer d'une liste mise en place par un pays européen depuis l’annonce de la réouverture des frontières de l’UE. En plus de cette décision prise par l'Angleterre, l'Allemagne avait annoncé qu'elle ne permettra pas l’entrée des Marocains sur leur sol, sans pour autant donner une explication. Quant à Madrid, elle a exigé une réciprocité pour ouvrir ses frontières. 

Ceci dit, il est à noter que le Royaume n’a toujours pas avancé de date pour l’ouverture de ses frontières maritimes et aériennes, ce qui pourrait expliquer l'hésitation de ces pays.